Chateau Vin

Edition du 02/06/2015
 

Maison RIVIERE, Propriétaire

Exemplaires

Clos des MENUTS

Ici, on cultive et valorise plus de 100 ha dans la région bordelaise. 


En trente ans, Jean-Pierre et Philippe Rivière ont constitué un vrai domaine, fait de propriétés distinctes, chacune ayant sa spécificité. Dans les années 50, le Clos des Menuts, ne comptait qu'un seul hectare. Aujourd'hui, il s’étend sur 25 ha tout près des remparts de la cité médiévale, pour l'essentiel à l'ouest de la commune. Situé au cœur même de Saint-Émilion, le Clos des Menuts possède de superbes caves médiévales monolithes à température constante de 12°. Il y règne une “religiosité” propice au vieillissement de ces grands crus en fûts de chêne. En 1978, il s’agrandit d'installations rénovées à l'extérieur du village. Le Clos des Menuts, fleuron des frères Rivière, est le laboratoire expérimental de l'ensemble des propriétés. Ainsi, en 1997, il a bénéficié en précurseur de vendanges manuelles en cagettes qui seront plus tard appliquées à toutes les exploitations, comme la culture raisonnée, généralisée en 2001 à l'ensemble du Clos des Menuts. “Toutes nos terres ne se ressemblent pas, précise-t-on ici. Depuis 2001, nous avons repensé nos méthodes de culture en fonction de ces différences, dues principalement à leurs particularités géologiques. C’est ainsi que nos traitements phytosanitaires sont particulièrement contrôlés et compatibles avec les bonnes pratiques de la culture raisonnée. Ainsi, la plupart de nos parcelles sont enherbées, ce qui a pour principal avantage de réduire significativement les doses d’herbicide, d’une part, alors que l’herbe retient les produits de traitements, d’autre part. Tous les traitements utilisés sont estampillés “respectueux de l’environnement” et afin d’assurer une totale traçabilité sur la conduite des vignobles, chaque intervention est soigneusement consignée. C’est en tenant compte de la nature même de chaque terre, que ce travail prendra pleinement son sens. Ainsi, un sol de graves comme celui de notre Château Moulin de Lavaud, est peu propice à l’enherbement et devra donc faire l’objet de vendanges vertes en juillet et en août, visant à éliminer les raisins en surnombre. Nécessairement plus “sévères”, elles sont garantes d’un strict contrôle des rendements. Ce sont parfois des travaux d’envergure comme la reconstitution des parcelles, le drainage comme cela fut entrepris pour le Château Haut-Piquat ou le remplacement complet des vignes qui permettront aux terroirs d’exprimer tout leur potentiel. Les bonnes pratiques doivent également se retrouver pendant toute la conduite du vignoble et, lors, de ce moment si particulier, que constitue les vendanges. Pour le Clos des Menuts, c’est un effeuillage manuel, 45 jours avant la récolte qui viendra soutenir la maturité de nos raisins. La taille Guyot double, les vendanges manuelles transportées en cagettes jusqu’au cuvier où s’opère un second tri des meilleures grappes…” Ces efforts se retrouvent dans ce très beau Saint-Émilion GC Clos les Menuts l’Excellence 2010 (belle étiquette orange vif), issu des plus anciennes parcelles, avec ces arômes caractéristiques d’épices et de griotte, un vin superbe, bien charnu, typé, de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, gras et persistant, avec un beau volume en finale.  Savoureux Saint-Émilion GC 2012, de couleur grenat soutenu, d’une belle intensité, très parfumé (framboise, épices), alliant distinction et richesse. Le 2011, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, dégage un nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, et des tanins bien enveloppés. Succulent 2010, avec des notes de prune surmûrie, dense et bien corsé, ferme en bouche, aux tanins veloutés mais bien présents. Le 2009, parfumé, persistant, associe finesse et richesse aromatique, au nez de pruneau, de cannelle et d’humus, de bouche veloutée, d’excellente évolution. Remarquable 2008, structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, un joli vin long en bouche, très classique, d’excellente évolution. Le 2007, très parfumé, typé, fort bien élevé, marie couleur et matière, un vin au nez expressif à dominante de pruneau et d’humus, aux tanins moelleux, charmeur. Le 2006 commence à se goûter très bien, de couleur intense et sombre, avec des arômes puissants et subtils où s’entremêlent les épices, les fruits rouges et les baies sauvages, de bouche charnue. Goûtez aussi le Graves Château de Callac rouge, régulièrement réussi comme le Lalande-de-Pomerol Château Moulin de Lavaud, ou le Lussac-Saint-Émilion Château Haut-Piquat.

   

Maison RIVIERE, Propriétaire

Famille Rivière
Rue de L'Abbé-Bergey
33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 55 59 59
Télécopie : 05 57 55 59 51
Email : mriviere@riviere-stemilion.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
e_bordeaux_superieur.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BELLEVUE-FAVEREAU
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
FONTBONNE
CRAIN
PANCHILLE
PASCAUD
FILLON
HAUT-CRUZEAU
LAGRANGE LES TOURS
PARENCHÈRE
THURON
BÉCHEREAU
PIERRAIL
PIOTE
VRAI CAILLOU
LAMOTHE VINCENT
REIGNAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BELLE GARDE
BOUTILLON
BERNADON (BX)
CORNEMPS
MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
ENTRE-DEUX-MONDES
GRAND FRANÇAIS
LAUBERTRIE (BX)
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
LAJARRE
PENIN
SIRON
LAUDUC
MALEDAN (BX)
CROIX DE QUEYNAC
LARTIGUE-CÈDRES
TUILERIE du PUY
BASTIAN
FONT-VIDAL (BX)



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
ARRAS
MAUBATS
LISENNES
FRACHET
LAVERGNE DULONG
CAZENOVE
BRANDILLE*
CANTEMERLE*
(HAUT-BRANA*)
PERTIGNAS
PEYFAURES
VIEILLE TOUR
LA GALANTE
L'HERMITAGE
(LAVILLE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(MAISON NOBLE)
BEAU RIVAGE
HAUT-MONGEAT*
ELIXIR de GRAVAILLAC
COLLINES*
FONTENILLES (BX)
LES MARÉCHAUX (BX)
PRIEURÉ MARQUET
FRANQUINOTTE (BX)



TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CANET (BX))
GALAND
(CROIX DE ROCHE)
(PEYAU)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BRANDE-BERGÈRE*
Cave de GÉNISSAC
GRAND-MONTEIL
LASCAUX
HAUT POUGNAN (BX)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château du HAUT MARAY


Une propriété acquise en 1996 par la famille Lucas, devenue propriété viticole par la volonté de leurs fils, Jérome et Julien qui façonnent le vignoble et créent le Château du Haut-Maray en 2000. Des vignes de 7 à 20 ans sur sol de graves argilo-calcaires : 60% de Merlot et 40% de Cabernet-Sauvignon, vendanges manuelles avec sélection sévère, égrappage mécanique et tri manuel. Coup de cœur pour ce Graves rouge 2010, vinification en cuves et élevage pour la totalité du vin en barriques durant 22 mois, bien caractéristique de ce millésime puissant, de bonne bouche, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, chaleureux. Dans la lignée, le 2009 est très parfumé, au nez marqué par les fruits macérés (groseille, mûre), de bouche puissante, charnu, avec une finale finement épicée.

Jérome et Julien Lucas
1, lieu-dit Cadillac
33210 Mazères
Téléphone :05 56 76 83 33 et 06 19 28 05 41
Email : chateauduhautmaray@cegetel.net

Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Un vignoble de 12 ha (7,7 ha en Montagne), sur un terroir graveleux, 80% de Merlot, 20% de Cabernet-Sauvignon, élevage de 18 mois, dont 55% en barriques, le reste en cuves ciment. Vous apprécierez ce Montagne-Saint-Émilion 2012, typé, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), un vin de bouche très équilibrée et persistante, chaleureux comme on les aime, d’une grande richesse aromatique au palais (mûre, épices). Beau 2011, intense, charnu, velouté, avec des notes subtiles de sous-bois et de pruneau, aux tanins fermes mais souples. Le 2010, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des nuances de petits fruits rouges mûrs et de réglisse, d’excellente évolution comme le 2009, de belle robe soutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d’humus, un vin charnu, généreux, épicé en bouche, avec de la matière, des tanins mûrs. Le 2008, où dominent le pruneau et les épices, associe souplesse et structure, volumineux, bien typé, de garde comme en atteste le 2006, charnu, avec des arômes d’humus et de groseille, gras et persistant en bouche, aux tanins fins et mûrs, un vin riche en couleur, bien charpenté. Goûtez également le Lalande-de-Pomerol Château Chagniasses 2011, très aromatique, avec ces notes subtiles et intenses d’humus, de petits fruits rouges surmûris et d’épices, de robe pourpre, bien marqué par ce millésime bien soyeux.

Vignobles Carrère
9 route de Lyon - Lamarche D 1089
33910 Saint-Denis-de-Pile
Téléphone :05 57 24 31 75
Télécopie :05 57 24 30 17
Email : vignoble-carrere@wanadoo.fr

Domaine Franck PEILLOT


Un domaine de 9 ha et un vigneron passionné qui privilégie les vieux cépages locaux de Savoie que sont l’Altesse et la Mondeuse. Il m’a adressé un long courrier manuscrit (c’est de plus en plus rare) où il m’explique toute sa volonté de laisser s’exprimer cette osmose qui me séduit tout autant que lui entre le sol et le cépage, loin des “vins de mode” insignifiants. Le cru Montagnieu est situé sur l’un des derniers contreforts du massif du Jura. En effet, ce dernier “monticule jurassique” meurt au pied du Rhône et le vignoble de Montagnieu s’étend réellement sur ce “balcon sur la haute vallée du Rhône”. Deux types de sous-sol : marneux, ou l’argile rend le terrain lourd et compact, et l’autre très calcaire composé de roches délitées ou le taux de cailloux plats est très important (souvent supérieur à 30 %). “En 2013, de la fraîcheur, les vins rouges sont aromatiques, nous raconte Franc Peillot, la Mondeuse, poivrée, expressive. En 2014, il y a eu pas mal de pluie, pourtant les vins sont concentrés, les blancs ont un bon potentiel de garde, les pétillants, Mondeuse plus Chardonnay sont toujours de qualité constante, et les cépages Altesse et Mondeuse sont très réussis. Nos ventes en 2015 : la Mondeuse 2014 à partir d'avril, puis l’Altesse 2014.” Tout en bouche, cette Roussette Bugey Montagnieu Altesse 2013, remarquable par sa spécificité, aux arômes fins de chèvrefeuille et de fruits jaunes frais, est tout en souplesse et vivacité à la fois, d’une belle ampleur en finale. Le Bugey Pinot 2013, vinifié sans SO2 jusqu’à la fin de la malolactique et embouteillé à moins de 40 mg de SO2 total pour garder son côté friand, cuvaison à l’ancienne en cuve ouverte et foulage au pied, développe un nez de griotte mais aussi des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins biens fondus. Le Bugey Chardonnay, issu de vignes de 25 ans à faible rendement (50 hl/ha), est vif et frais, d’une très jolie tenue en bouche comme le Bugey Montagnieu Méthode Traditionnelle, à la fois fin et charpenté, floral au palais.



01470 Montagnieu
Téléphone :04 74 36 71 56
Télécopie :04 74 36 14 12
Email : franckpeillot@aol.com

CHATEAU FABAS


Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit “les Balcons de l’Aude”, cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d’un seul tenant de 158 ha avec 58 ha de vignes dont 45 plantés en Minervois. C'est sur ce domaine aux multiples senteurs méditerranéennes que Roland Augustin, aidé de ses deux fils Yann et Loïc, élèvent avec un soin méticuleux des vins intenses, complexes et expressifs. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée du Château Fabas, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées au plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires, dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. Superbe Minervois Serbolles rouge 2008, vinifié après une macération à froid d’une journée, avant que la fermentation alcoolique ne débute, tous ces soins donnent un grand vin structuré, d’une grande complexité d’arômes (musc, cuir...), avec ces notes de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais fins, harmonieux, de garde. Remarquable 2007, gras, finement épicé, ample et structuré, aux tanins harmonieux, avec cette bouche de mûre et de violette, délicieusement fondue et puissante à la fois. Le Minervois Serbolles blanc 2011 (base de Vermentino et Grenache blanc), tout en charme, aux reflets verts avec des arômes de noix et d’agrumes, un vin qui allie élégance et puissance, d’une grande persistance, où s’associent rondeur et distinction. Le 2010 est finement bouqueté, complexe, qui associe fraîcheur et charpente, au nez citronné, raffiné, tout en bouche. Le Minervois Le Mourral 2008, est un vin charnu, au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes de poivre et de pruneau. Goûtez aussi l’IGP Syrah/Petit Verdot 2011, dense, tout en arômes, idéal sur une terrine de lièvre, très réussi comme le Sauvignon 2011, marqué par son cépage, où la fraîcheur prédomine.

Roland, Yann et Loïc Augustin
Domaine de Fabas
11800 Laure-Minervois
Téléphone :04 68 78 17 82
Télécopie :04 68 78 22 61
Email : chateaufabas@vinsdusiecle.com
Site : chateaufabas
Site personnel : www.chateaufabas.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de L'AMAUVE


Au sommet. Une exploitation familiale de 12 ha. Christian Vœux, œnologue de formation, est un homme de terrain qui a été maître de chai du Château Mont-Redon durant 25 ans. Il a repris ce vignoble en 2005, à la retraite de ses parents. Tout ici se fait en harmonie avec la nature et ce qu’elle offre dans le respect de l’environnement. La culture de la vigne y est traditionnelle avec travail du sol et limitation des traitements phytosanitaires selon les règles de l’agriculture raisonnée. La limitation du rendement est naturelle dans les vieilles vignes, toutefois, afin d’assurer une meilleure régularité, le vignoble est enherbé un rang sur deux. Dans les jeunes vignes, l’enherbement n’a pas un effet suffisant, aussi, la Vendange En Vert est pratiquée comme moyen de sélection des grappes et de contrôle du rendement.
“Les 2012 et 2013 sont de belle présentation avec beaucoup de fraîcheur, de fruit, des vins bien structurés, m’explique Christian Vœux. Pour le 2013, il y aura, peut-être, un peu plus d'inégalités entre les vins mais le millésime donne un résultat très satisfaisant.”
Remarquable CDR-Village Séguret Réserve 2011, à dominante de Grenache (80 %), complétée par de la Syrah, élevage 12 mois pour partie en fûts de chêne et en cuves, puissant et soyeux en bouche, aux tanins fermes, aux nuances de griotte et de fraise des bois au palais, d’excellente garde.  Le CDR-Villages Laurances rouge 2012 est chaleureux, alliant couleur et matière, au nez à dominante de prune et d’humus, d’une jolie finale épicée, un excellent vin avec de la matière. Le 2011, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, est puissant, savoureux, tout en bouche, et s’apprécie sur unre daube de bœuf.
Tout en délicatesse, le CDR-Villages La Daurèle blanc 2012, de robe claire et brillante, un vin de bouche tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noix, tout en nuances d’arômes comme le CDR-Villages La Merrelies 2012. L’IGP de Vaucluse rouge 2012, Grenache et Syrah, intense, est d’un beau rouge grenat, corsé, au nez complexe, riche et rond à la fois, épicé. Beau rapport qualité-prix-typicité. 

Christian Vœux

SCHAETZEL


La famille Schaetzel élabore ses vins à Ammerschwihr dans le plus grand respect des équilibres naturels et des terroirs depuis 1803. Le Domaine Schaetzel fut fondé en 1930 par Martin Schaetzel qui avant déjà pour ambition d'élaborer des vins de qualité, dignes de leurs terroirs exceptionnels. Certifié en agriculture biologique et biodynamie depuis les années 90, signataire de la Charte de vinification bio d'Alsace, l'objectif de notre Maison est la mise en valeur de l'originalité de chacun des terroirs. Jean Schaetzel fut l'un des précurseurs de la viticulture bio en Alsace et est aujourd'hui toujours un de ses plus ardents défenseurs. Les 7 cépages d'Alsace : Sylvaner, Pinot Blanc et Auxerrois, Pinot Noir, Muscat, Pinot Gris, Riesling, Gewurztraminer.
Particulièrement aimé ce Riesling Grand Cru Pfersigberg 2011. issu d'un terroir spécifique de grès, d'argile et de calcaire, un vin typé, suave et sec à la fois, avec ces notes florales et fruitées, qui associe élégance et puissance, d'une grande persistance au nez comme en bouche, idéal sur des langoustines grillées au beurre d'estragon. Beau Pinot Gris Grand Cru Kaefferkopf 2011, issu de la partie marno-calcaro-gréseuse du Grand Cru, élevé en barriques de chêne de l'Allier, développe des nuances florales et délicatement épicées, élégante association entre rondeur et persistance en bouche, très réussi, à la fois très fin et mature. Le Gewurztraminer Grand Cru Kaefferkopf cuvée Catherine 2010 est d'une grande intensité, un vin puissant, alliant finesse et ampleur, finement épicé, de bouche très aromatique, riche et distingué à la fois, comme cet autre Gewurztraminer Grand Cru Eichberg 2011, où l'on retrouve toute la force de son terroir, un vin dense, avec des notes de fleurs blanches et d'amande grillée, d'une belle finale. Le Pinot Gris Vendanges Tardives 2008 est un beau vin gras et fin, est tout en persistance aromatique (rose, pain grillé), intense au nez comme en bouche, avec ces notes de fumé spécifiques en finale. Aucune hésitation.
Martin SCHAETZEL
3, rue de la 5e D.B.
68770 Ammerschwhir
Tél. : 03 89 47 11 39 et 07 61 61 19 69
Fax : 03 89 78 29 77
Email : contact@martin-schaetzel.com
www.martin-schaetzel.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château La ROLIÈRE


Ce Domaine familial de 8 ha clos de murs, se situe sur un petit terroir, le Brézème.
Ce CDR Brézème blanc 2013 (Marsanne et Roussane), est vraiment charmeur, aux arômes subtils de fleurs blanches et de fruits secs, d’une belle ampleur, tout en arômes, associant élégance et charpente, un vin frais et franc (7 €). Le CDR Brézème cuvée Maurice Marchal rouge 2012, pur Syrah élevé en fûts de chêne, de robe intense, au nez de mûre et de cannelle, bien épicé en bouche, aux tanins présents et soyeux à la fois, bénéficie d’un très joli rapport qualité-prix (8 € environ). Le CDR Brézème rosé 2013, Grenache et de Syrah, tout en finale, avec ces nuances de fleurs fraîches et de framboise mûre, est de bouche délicate mais riche.

Gérant ; M. Accary
GFA du Domaine de la Rolière
26250 Livron-sur-Drôme
Tél. : 04 75 61 60 04
Fax : 04 75 61 15 77
Email : contact@chateau-la-roliere.com
www.chateau-la-roliere.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012

 



Domaine de la CASA BLANCA


Eugène RALLE


Domaine de BARROUBIO


Domaine BANNERET


COLLET


Badie, L'Intendant...


Henry NATTER


Philippe de LOZEY


Domaine Jean CHARTRON


Domaine MORTET Père et Fils


Château LUCHEY-HALDE


Pierre BOURÉE Fils


BARDY-CHAUFFERT


Château VAISINERIE


Domaine du GRANIT DORÉ


Les Clos MAURICE


Château LECUSSE



DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU VALGUY


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHÂTEAU FILLON


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHATEAU LAROQUE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales