Chateau Vin

Edition du 06/06/2017
 

Château LESPAULT-MARTILLAC

Rare

Château LESPAULT-MARTILLAC


Ici, tout comme à Chevalier, le vignoble, avec ses huit hectares d’un seul tenant dont un de blanc, est traité comme un jardin… Désherbants et engrais chimiques sont proscrits. Les sols, labourés, sont exclusivement enrichis de compost végétal et la protection du vignoble est assurée par des méthodes biologiques comme la « confusion sexuelle » pour lutter contre le ver de la grappe. Nous procédons à une gestion parcellaire très affinée, qui permet de prendre en compte les plus intimes variations du terroir ainsi que les données climatiques propres au millésime. Nous apportons ainsi à la récolte la plus-value d’une grande précision, notamment dans les millésimes difficiles, approche qui, je crois pouvoir l'affirmer, n'est nulle part aussi poussée que sur nos domaines. La nouvelle structure du chai, nous l’avons conçue pour prodiguer au vin de Lespault-Martillac le traitement réservé aux plus grands crus de Bordeaux. Le potentiel du terroir le méritait! Notamment, afin de prendre en compte avec précision la gestion parcellaire du vignoble, nous avons mis en place une batterie de petites cuves de 60 et 80 hectolitres, dont le remplissage s’effectue par gravité. Le processus d’extraction s’inspire largement des grands principes qui sont les nôtres : précision de l’approche et des gestes, respect de la pureté du fruit, extraction mesurée à l’aune du millésime… A Lespault-Martillac, désormais, tout comme à Chevalier, les phases de vinification du vin blanc se déroulent exclusivement en barriques et l’élevage, sur lies, est assorti de bâtonnages réguliers. Concernant le vin rouge, notre priorité est de préserver la parfaite intégrité du fruit et notamment de la peau, facteur de qualité de la trame tannique. Remontages et pigeages sont faits manuellement. Je précise que le vin rouge, lui aussi, est élevé sur lies pendant les premiers mois...” On se fait donc plaisir avec ce Pessac-Léognan blanc 2013, 80% Sauvignon blanc, 20 % Sémillon, aux accents de lis et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, de belle robe, ferme et suave en bouche, d’une jolie finale, tout en séduction.  Le Pessac-Léognan rouge 2013, 60% Merlot, 22% Cabernet-Sauvignon, 13% Petit Verdot, 5% Malbec, harmonieux, gras, au bouquet subtil, aux notes de sous-bois et de fruits rouges cuits, développe une bouche intense, où la mûre s’associe à la framboise bien mûre, un vin à ouvrir sur des mets épicés.

   

Château LESPAULT-MARTILLAC

Propriétaire : Famille Jean-Claude Bolleau Administrateur Gérant : Olivier Berna
5, impasse de Domy
33650 Martillac
Téléphone : 05 56 64 16 16
Télécopie : 05 56 64 18 18
Email : olivierbernard@lespault-martillac.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
ESMONIN (GCh)
GELIN (Fixin)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR (GC)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
Philippe LECLERC (GC)
SEGUIN MANUEL
Nicolas POTEL
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
BERTHAUT-GERBET
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
COUDRAY-BIZOT (É)
GROS (Gd-É)
René CACHEUX
Manuel OLIVIER
POULETTE (Vr)
BERTAGNA
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

AMPEAU (V)
Antonin GUYON (V)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
BADER-MIMEUR (Ch.-M.)
Albert BOILLOT (P)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
(MUSSY (P))
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
DENIS (AIC)
JAFFELIN (PV)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

HEIMBOURGER (Irancy)
Alain VIGNOT
Eric DARLES (Irancy)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Henri REBOURSEAU (Ch))
DEREY (Fixin)
Olivier GUYOT
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

(PIERRE NAIGEON (CHM)*)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
Jean PETITOT (Côte Nuits)
(LOUIS LATOUR*)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

PIGUET-CHOUET (AD)*
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
NUDANT (V)
COSTE-CAUMARTIN
POULLEAU (V)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

JACOB (C)
ARDHUY (C)
CHOUPETTE (S)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

(PARIZE (Givry)*)
BERGER-RIVE

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
(CRUCHANDEAU)
LABOURE-ROI
(CH. DE SANTENAY)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

(PIERRE ANDRE)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

> Nos coups de cœur de la semaine

J.M. TISSIER


La famille Tissier, c'est l'expérience transmise de père en fils au fil du temps. La diversité de ce vignoble de 5,35 ha permet des assemblages originaux lors de la composition des cuvées. Après la mise en bouteilles, 3 à 5 années sont nécessaires au vin pour se parfaire dans les caves traditionnelles. Aujourd'hui, c'est Jacques Tissier qui gère le domaine, en succédant à son père Jean-Marie et à son grand-père Diogène Tissier. Et la relève est assurée avec ses fils, Gaëtan et Anthony. Jacques Tissier met en vente cette année les Millésimes 2008 puis 2012, Reflet de Terre (base 2013-2014), Eclat du Terroir (base 2012-2013), Eden de Roselis (base 2013-2014). “Le 2016, précise-t-il, rejoint les bonnes années, les Meuniers ont des degrés entre 8 et 10,5 mais manquent d'acidité, les Chardonnays avoisinent les 9,6-9,7°. Dans l'ensemble, des vins savoureux, avec une quantité largement au dessus de la moyenne.” Depuis 2014, il élabore une cuvée en Blanc de blancs qu'il continuera en 2016 pour la produire en 2018. Conversion en Bio, plus de désherbants. Leur Champage Eclat de Terroir, à la mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d'abricot, est une cuvée savoureuse, très parfumée au palais, avec des nuances de chèvrefeuille et de pêche, tout en distinction. Beau Champagne brut Rosé de Saignée cuvée Delicatessence, très charmeur, tout en subtilité, avec ces notes de rose et de mûre, tout en bouche, idéal sur des mets légèrement épicés ou un dessert aux framboises. Le Reflet de Terre brut, où l'on retrouve des nuances de citron et de miel, est une cuvée puissante mais délicate, avec cette suavité en bouche caractéristique. Goûtez l'Eden de Roselis, un rosé de belle teinte, de bouche fine, aux connotations de fruits frais et de rose, d'une longue finale parfumée.

Jacques et Marie-Christine Tissier
9, rue du Général Leclerc
51530 Chavot-Courcourt
Téléphone :03 26 54 17 47
Télécopie :03 26 59 01 43
Email : contact@champagne-jm-tissier.com
Site : www.vinsdusiecle.com/champagnej.mtissier
Site personnel : www.champagne-jm-tissier.com

Charles MIGNON


“Notre Maison est relativement récente puisqu’elle a été fondée en 1995, précise Bruno Mignon. Je représente la 3e génération puisque mon père et mon grand-père étaient vignerons. On s’appuie sur un vignoble familial de 6.5 ha principalement basé dans la Vallée de la Marne et sur Chouilly classé Grand Cru. Notre atout est d’avoir une centaine d’hectares d’approvisionnement assez bien répartis avec 1/3 Côte des Blancs, 1/3 Montagne de Reims, 1/3 Vallée de la Marne et composés à part égale des trois cépages Champenois : le Pinot noir, le Pinot meunier et le Chardonnay. Le fait qu’une partie importante de nos approvisionnements provienne de terroirs classés Premier Cru ou Grand Cru a une grande importance sur la qualité de nos Cuvées de Champagne. Notre volonté est d’élaborer des Champagnes frais et fruités avec une dominante de Pinot (60 à 70%), qui leur apporte une belle charpente. Nous mettons lors des assemblages, seulement 20 à 25% de vins de réserve, toujours pour obtenir cette fraîcheur qui symbolise notre style. Nous avons également décliné une gamme de Cuvées Prestige Comte de Marne, dont le nom est lié à Claude Fiévet Comte de Marne, que nous élaborons avec une sélection de nos meilleures cuves issues de raisins récoltés en Grand Cru et bénéficiant d’un vieillissement plus important en cave de quatre à cinq ans. Les Cuvées Comte de Marne sont présentées dans un flacon exclusif, une réplique d’un flacon antique du XVIIIe siècle, sont confidentielles avec une production très limitée et sont destinées à la grande restauration, aux belles boutiques… Nous commercialisons un million de bouteilles dont 40% à l’étranger. Notre Maison continue de développer ses ventes à l’export dans les réseaux sélectifs, plus particulièrement au Japon, aux États-unis, en Russie et, à ce jour, dans plus de 40 pays.” En 2016, nous avions quelques crainte, nous raconte Bruno Mignon, mais, heureusement, le mois de septembre 2016 très ensoleillé a été très bénéfique et cela nous a permis de rentrer de jolis raisins, notamment de très beaux Pinots noirs sur la Montagne de Reims et les coteaux d’Epernay. De jolis Chardonays sur la Côte des blancs et sur les coteaux d’Epernay. Nous avons une activité œnotouristique qui s’est bien développée ici à Epernay. Nous accueillons beaucoup de visiteurs français mais aussi des étrangers (asiatiques, américains…) qui viennent déguster les vins clairs, à l’affût d’explications sur les assemblages, un intérêt grandissant pour mieux comprendre l’élaboration de nos champagnes.” On se fait plaisir avec le Champagne Cuvée Comte de Marne brut Grand Cru, provenant exclusivement de raisins issus de terroirs classés Grand Cru, aux arômes intenses à dominante d’amande et d’acacia avec une mousse abondante, qui allie charpente et finesse. La cuvée Comte de Marne brut Grand Cru Millésimé 2008 est un vin alliant persistance et richesse, d’une bonne rondeur, généreux et distingué, au nez (rose, tilleul) comme en bouche, avec une bien jolie finale. Le Comte de Marne brut Rosé Grand Cru mêle richesse aromatique et structure, avec de belles connotations d’abricot et de rose dans un palais ample et gourmand et offre une belle longueur en finale au palais. Le Champagne Blanc de blancs brut Grand Cru, aux arômes d’amande fraîche, qui associe élégance et structure, est une cuvée charpentée, harmonieuse en bouche, tout en vivacité aromatique, de mousse légère, très parfumée au palais. Il y a aussi le Premium Réserve brut, tout en bouche, un Champagne vif et fin, où se mêlent richesse aromatique et persistance, un Champagne ample, avec ses notes de fleurs blanches et de noix, qui mérite une cuisine élaborée. Le Premium Réserve brut Rosé Premier Cru, issu exclusivement de raisins récoltés en Premier Cru, où la fraîcheur du Chardonnay et la richesse du Pinot noir mettent en valeur ce Champagne à la fois puissant et élégant, avec des arômes de fruits rouges (cerise et cassis), suivis de notes abricotées. Excellent brut Hymne à L’Amour, petits volumes avec un dosage un peu supérieur, un champagne très rond, très friand, une cuvée au bouquet très aromatique, tout en nuances, avec cette bouche dense et persistante où l’on retrouve des notes d’aubépine et de citron, un vin tout en charpente mais très fin. Le Premium Réserve brut Premier Cru, qui fleure les fruits secs comme il se doit, allie intensité et puissance, un vin d’une belle ampleur, de très bonne bouche, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, un Champagne suave, vineux et fin à la fois.

Bruno Mignon
7, rue Irène-Joliot-Curie
51200 Épernay
Téléphone :03 26 58 33 33
Télécopie :03 26 51 54 10
Email : cm@champagne-mignon.fr
Site personnel : www.champagne-mignon.fr

Château HAUT-SAINT-CLAIR


Au sommet. Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire. “Je fais très attention à la sélection de mes barriques, dit Yannick Le Menn, car je pense que l’élevage est tout un art. Je travaille avec trois tonneliers différents, les chênes viennent du centre de la France, le bois provenant de forêts domaniales est de bonne qualité, le travail de coupe et de repeuplement y est bien fait. Je préfère des barriques à chauffe moyenne, cela permet de ne pas dénaturer le vin mais au contraire de lui apporter une touche de complexité. Nos deux fils travaillent dans le milieu du vin. Grâce à eux, nous travaillons de façon plus pointue, plus exacte dans le dosage d’azote, par exemple. Depuis quelques années, on s’interdit au Château Haut Saint-Clair de mettre des produits anti-pourriture car on s’aperçoit en faisant des analyses de recherche des résidus, que les anti-pourritures migrent vers les vins. J’aime beaucoup retrouver le fruit dans mes vins, je n’aime pas trop les tanins en puissance, j’aime que mon vin soit équilibré, j’essaye de ne pas trop extraire. J’ai fait mes études de viticulture en Bourgogne à Beaune, mon professeur, André Vedel, appelait cela “des vins de mouchoirs”. Nous avons à la vente 2012, 2014 et 2015. Château Haut Saint Clair 2014 est gras, très onctueux, les tanins sont bien fondus, un millésime bien bordelais, assez atlantique. Le 2015 est structuré, un vin plus marqué par le soleil, un peu moins aromatique que le 2014. Le 2016 est un grand millésime, il ressemble au 2015 avec la finesse du 2014. Nous avons été gâtés, sur nos sols argilo-calcaires, nous avons fait des vins très élégants, ce sont des vins assez chaleureux et d’un bon potentiel de garde qui vont beaucoup plaire. Pour ces trois derniers millésimes, chacun a sa propre personnalité, et, tous les trois sont des réussites.” On est bien au sommet avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2014, une référence, très équilibré, de bouche ample où dominent les fruits mûrs (prune, framboise), de jolie robe pourpre, un vin qui allie souplesse et structure, à attendre un peu pour profiter de tout son potentiel. Très beau 2012, charnu, très savoureux, aux notes de groseille et d’humus caractéristiques, qui mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2011 développe des notes épicées, au nez complexe où dominent les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, bien représentatif de ce très joli millésime, parfait avec un pigeon braisé ou un bœuf à la ficelle. Le 2008 de robe grenat, riche, au nez intense, est complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution. Goûtez leur Moulin Saint-Clair 2015, qui dévoile des notes de violette et de mûre, riche en couleur, classique, alliant finesse et structure, de très bonne évolution. Savoureux 2014, au nez de petits fruits rouges, aux tanins fondus mais bien présents, un vin riche et très aromatique, d’une belle harmonie. Les autres vidéos de dégustation sont sur Vinovox

Yannick et Andrea Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Télécopie :05 57 74 51 50
Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr

CHATEAU MACQUIN


Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui,on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@vinsdusiecle.com
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de la CHARBONNIERE


C'est en 1912 qu'Eugène Maret achète le Domaine pour faire plaisir à son épouse, châteauneuvoise de naissance et fille de vigneron de l'appellation. Fernand Maret, leur fils, hérite d'une partie du domaine et l'agrandit à la naissance de Michel. Ce dernier reprend à son tour le domaine familial et viticulteur passionné, il donne au Domaine de la Charbonnière ses lettres de noblesse. Depuis 2004, le domaine est passé sous le nom d’Earl Michel Maret et Filles pour faciliter la reprise du domaine de la Charbonnière par Caroline et Véronique, ses deux filles. Depuis 2012, le domaine est en conversion en Agriculture biologique.
Coup de cœur pour ce Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Mourre des Perdrix 2013, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits cuits (cerise, myrtille), d’une belle ampleur en bouche, de très belle évolution (35,50 e).
Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Vieilles Vignes 2013, encore très jeune, au nez de griotte et de cassis mûrs, est un vin dense et complexe, très parfumé, dominé par les fruits macérés et le poivre, de robe pourpre soutenu, un vin riche et bien en bouche, à apprécier sur un filet de bœuf en croûte (41 e). Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Hautes-Brusquières 2013, de couleur intense, charnu, aux notes de pruneau, est puissant, coloré et parfumé, alliant charpente et rondeur, de garde. Joli Vacqueyras rouge 2013, de robe rubis, au nez de petits fruits rouges mûrs, très parfumé, ample, de bonne charpente, généreux et persistant.

Earl Michel Maret et Filles
26, route de Courthézon - BP 83
84230 CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE
Tél. : 04 90 83 74 59
Fax : 04 90 83 53 46
Email : contact@domainedelacharbonniere.com
www.domainedelacharbonniere.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château DURAND-LAPLAGNE


Ce vignoble de 14,5 ha est dans la famille depuis 1850 : 75% de Merlot, de Cabernet-franc et 10% de Cabernet-Sauvignon.
Bien apprécié leur Puisseguin Saint-Émilion Grande Sélection 2010, élevage 12 mois en barriques, complexe, riche en couleur, corsé, charpenté, qui sent bon les fruits mûrs (fraise, prune) et les sous-bois, de bouche ample (11 e environ). Le Puisseguin Saint-Émilion Les Terres Rouges 2011, de robe soutenue, charnu, très savoureux, aux notes de groseille et d’humus bien caractéristiques, est de fort bonne évolution. Le 2010 mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie, et je vous le conseille sur un rosbif en croûte (8 e environ). Goûtez aussi le Lussac Saint-Émilion Château Tabuteau 2011, un vin de couleur profonde, parfumé (cassis), où la souplesse prédomine, aux tanins fondus mais bien présents, le tout expliquant cette place particulièrement enviable dans le Classement 2015.

Vignobles Sylvie et Bertrand Bessou

Domaine du BOURG NEUF


Ce domaine a été créé en 1955 par le père de Christian Joseph. Un chai a été construit en 1986, agrandi en 1990, et le caveau de dégustation a été rénové en 2006. Les 38 ha sont cultivés en culture raisonnée et vignes enherbées.
Un grand coup de cœur pour son Saumur-Champigny 2014, qui puise toujours toute sa typicité dans son Cabernet franc et ses vignes de 30 ans, tout en nuances, charpenté, aux tanins souples, un vin bien parfumé (cerise confite, sous-bois), généreux et persistant, garant d’une belle évolution, vraiment très abordable (7,20 €). Le Saumur rouge 2014, Cabernet franc, corsé, au nez subtil marqué par des nuances persistantes de cassis et d’épices (5,50 €). 
Remarquable Saumur Blanc 2014, marqué par son Chenin, l’une des plus jolies bouteilles de cette appellation, un vin qui se caractérise par sa minéralité, très classique, de belle robe, au nez de fleurs et de fruits secs, tout en harmonie, à un prix défiant toute concurrence (5,80 €). Goûtez aussi le Cabernet d’Anjou rosé, de jolie teinte, un vin tendre, gourmand, parfait sur des gougères (4,30 €). 

Christian Joseph & Fils
31, rue du Bourg-Neuf
49400 Varrains
Tél. : 02 41 52 94 43 et 06 07 84 70 86
Fax : 02 41 52 94 53
Email : domaine.bourgneuf@orange.fr
www.domainedubourgneuf.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015

 




CHATEAU LA GALIANE


CHATEAU LAROQUE


CHAMPAGNE GOSSET


MAISON MOLLEX


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CLOS TRIMOULET


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


EARL GUY MALBETE


DOMAINE GUIZARD


HENRY NATTER


DOMAINE DE LA VALERIANE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales