Chateau Vin

Edition du 12/07/2016
 

BESTHEIM

Tradition

BESTHEIM

Le “B” stylisé est le fil conducteur et identitaire de la maison Bestheim, afin d’obtenir une reconnaissance optimale. Ces évolutions portent sur la capsule qui passe en aluminium, le bouchon marqué du logo, les bouteilles Réserves et Médaillées sont désormais en bouteilles marron dite “feuille morte”, des étiquettes adhésives au papier haut de gamme sont verticales afin de mettre la bouteille en valeur. L’objectif avec ce nouvel habillage est d’apporter plus de lisibilité et d’élégance. Autre information à souligner enfin, la gamme Réserve est rebaptisée Classic.


En janvier 2015, nous avons fait une fusion amicale entre voisins, mariage réussi entre la Cave de Kientzheim-Kaysersberg et Bestheim : cela induit une restructuration qualitative du vignoble mais aussi humaine. La recherche d’approvisionnement de qualité, toujours délicate, a conduit à ce mariage, qui nous a apporté de prestigieux Grands crus comme le Schossberg et le Furstentum, ainsi que de nouveaux clients à l’export. Bestheim est le premier opérateur alsacien avec 1380 ha et 491 familles d’adhérents. La marque vend 15 millions de bouteilles par an et exporte 33% de sa production dans plus de 20 pays. Cette union a renforcé des positions déjà bien acquises et tournées vers l’excellence de sa production et la pertinence économique de son modèle. La finalité de Bestheim est d’affirmer son statut de marque référente du vignoble alsacien. Cette fusion est une nouvelle aventure, ajoute Thierry Schoepfer, après avoir investi il y a peu, 20 millions d’euros dans une nouvelle cave ultra performante sur le site historique de Bennwihr, nous ajoutons à notre palette de beaux terroirs particulièrement prisés et des Grands Crus à notre gamme.”

   

BESTHEIM

Directeur général : Thierry Schoepfer
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwhir
Téléphone : 03 89 49 09 29
Télécopie : 03 89 49 09 20
Email : vignobles@bestheim.com

Site : www.vinsdusiecle.com/bestheim




> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAINT-EMILION
e_saint-emilion.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHEVAL BLANC (Hors Classe)
TROTTEVIEILLE
HAUT-SARPE
PIGANEAU
LA TOUR DU PIN FIGEAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BÉLAIR
BALESTARD-LA-TONNELLE
CANTENAC
FONROQUE
LA MARZELLE
MAUVINON
CADET-BON
CLOS DES MENUTS
CLOS TRIMOULET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
FRANC-LARTIGUE
GRAND-CORBIN-DESPAGNE
(LAROQUE*)
GROS CAILLOU
GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE
LA ROSE POURRET
VIEUX-POURRET
CLOS SAINT-ÉMILION PHILIPPE
GRAND PEY LESCOURS
PETIT MANGOT
YON-FIGEAC*
DARIUS
CLOS DES PRINCE
RIOU DE THAILLAS
VIEUX-RIVALLON
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS
CLOS DE SARPE
CLOS LABARDE
ORISSE DU CASSE
CONFESSION
CORBIN
FRANC-POURRET
GRACE FONRAZADE
GRAND BERT
PIPEAU
CROIX MEUNIER
(TOUR GRAND FAURIE)
LE DESTRIER



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
SAINT-JEAN
CROIX DE BERTINAT
(CROIX D'ARMENS*)
LA FLEUR PICON
GUEYROT
TOUR SAINT-PIERRE
(GRAND CORBIN MANUEL)
BÉARD-LA-CHAPELLE
BEAURANG
(FONPLEGLADE)
LA GRACE-DIEU
(HAUT VEYRAC)
HAUT-ROCHER
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ADAUGUSTA
ROCHER
PINDEFLEURS
ROCHEBELLE
(ROL VALENTIN)
BEAULIEU-CARDINAL*
DE LA COUR
LA GRAVE-FIGEAC
FRANC-GRACE-DIEU
LAUDES
HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
LA GARELLE
MANGOT

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

SCEA Château DAVID


Un domaine sur sol de sables graveleux. Le vignoble de 13 ha est composé de 50% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot. Vinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne. Voilà un excellent Médoc 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé et de couleur profonde, parfait avec, par exemple, un navarin de souris d'agneau ou des tendrons de veau aux champignons et à la tomate.  Joli 2011, de robe sombre, c’est un vin aux tanins veloutés, de bouche dense, au bouquet complexe. Beau 2010, de belle teinte pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut. Le 2009, de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, allie concentration aromatique et souplesse, et poursuit son évolution. Excellent 2008, aux tanins très élégants mais fermes également, marqué par son terroir, gras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis et de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et structurée.

Thierry Kerdreux
40, Grand-Rue
33590 Vensac
Téléphone :05 56 09 44 62
Télécopie :05 56 09 59 09
Email : chateaudavid@free.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudavid

Château de VALOIS


Un vignoble de 8,22 ha (âge moyen des vignes 35 ans, 77 % Merlot, 19 % Cabernet franc, 3 % Cabernet-Sauvignon et 1% Malbec). En Bio depuis 2015. Coup de cœur pour ce Pomerol 2012, où se développent des connotations de mûre, de groseille et de fumé, corsé mais velouté, avec cette bouche puissante en finale, aux nuances de fruits mûrs et de notes toastées. Le 2011 dégage des notes de framboise et de prune, riche en couleur, et mêle finesse et structure, aux tanins soyeux mais présents, de bouche ample. Remarquable 2010, charnu, aux tanins souples et équilibrés, de belle couleur, bien parfumé, aux notes de sous-bois et de griotte, structuré, fondu, de très bonne garde comme le 2009, complexe, avec des arômes de fruits noirs, d’épices, un vin très harmonieux, de bouche ferme, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. Le 2008, très classique, très parfumé, associe couleur et matière, à dominante de fruits frais et d’humus.  Goûtez leur Saint Emilion Grand Cru Château Leydet Valentin 2012, mêlant charpente et saveurs, au nez complexe à dominante de prune, de framboise et de musc, aux tanins présents, de bouche ample avec cette saveur d’épices persistante.

Vignobles Leydet
Rouilledinat
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 19 77
Télécopie :05 57 51 00 62
Email : frederic.leydet@wanadoo.fr

Château FABAS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit “les Balcons de l’Aude”, cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d’un seul tenant de 158 ha avec quelque 63 ha de vignes dont 45 plantés en Minervois. C'est sur ce domaine aux multiples senteurs méditerranéennes que Roland Augustin et ses deux fils, Yann et Loïc, élèvent avec un soin méticuleux des vins intenses, complexes et expressifs. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée du Château Fabas, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées au plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires, dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. “En 1996, nous raconte Roland Augustin, nous avons revendu nos 3 ha 80 de Champagne et cherché une propriété pour avoir plus d’indépendance et nous développer. Nous cherchions une région agréable et au potentiel qualitatif. Nous avons visité environ 80 propriétés dans le sud de la France... cela nous a pris plus de deux ans avant de trouver Château Fabas. L’exploitation compte 158 ha et nous avons remanié le vignoble pour atteindre 63 ha dont 45 en AOC et 18 ha en vins de cépage. Nous avons beaucoup planté les cépages régionaux et replanté du Cabernet franc, du Sémillon et du Petit Verdot, des cépages que l’on voit plus du côté de Bordeaux, un nouveau challenge. Avec mes deux fils, nous sommes une structure familiale, et cela nous permet de travailler avec beaucoup de souplesse et de réactivité. Nous ne recherchons pas l’effet millésime, je suis d’origine champenoise et les champenois travaillent comme cela. J’ai créé un goût Fabas et tient à le conserver pour donner une régularité qualitative à mes vins. Nous vendons 50% France et 50% export. Nous avons un accueil très chaleureux ici, avec un caveau de vente, sommes ouverts toute l’année, c’est un avantage réel pour les clients d’être reçus par la famille. Nous avons à cœur de maintenir de très bons rapports qualité-prix, face à des prix exorbitants en Languedoc, je pense qu’il faut garder notre spécificité : “sans authenticité, point d’émotion”. Nous avons fait de gros investissements au niveau de la cave, et replanté ces dernières années. Nous avons donc acheté un groupe de froid beaucoup plus puissant, une table de tri automatique pour éviter au maximum les goûts herbacés et pouvoir effectuer des macérations plus longues pour extraire le plus possible et, enfin l’achat d’un pressoir pneumatique.” “Le 2014 nous promet des vins assez légers, nous dit Loïc Augustin, pas trop d’alcool ce qui plaît aux consommateurs, les Syrahs étaient bien mûres. Nous n’avons pas poussé trop l’extraction, nous privilégions le fruit. Ce sera un millésime très agréable à déguster rapidement. De toutes manières, au Château Fabas, nous n’aimons pas les vins trop corsés ou riches en alcool. Les consommateurs, eux aussi, recherchent plus de finesse, de légèreté, un vin pas trop puissant, plutôt aromatique.” Superbe Minervois cuvée Seigneur 2012, né de la complexité des cépages implantés, depuis plus de 30 ans, exposés sud, 25 hl/ha de rendement. La Syrah, 60%, dominante dans cette cuvée, donne sur ce terroir des raisins très parfumés. Le Grenache, 40% a un enracinement très profond qui lui assure bonne régularité et maturité. Le vin est charnu, avec des notes prononcées d’épices, des arômes de fruits confits. Le Minervois Le Moural 2012, avec un peu moins de structure que la Cuvée du Seigneur, tout en rondeur, aux arômes de cerise confite. Le Minervois Serbolles blanc 2014 (base de Vermentino et Grenache blanc), à dominante de poire, de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche, mêle élégance et structure.

Roland, Yann et Loïc Augustin

11800 Laure-Minervois
Téléphone :04 68 78 17 82
Télécopie :04 68 78 22 61
Email : chateaufabas@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufabas

DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


Les coteaux sablonneux, le soleil du midi et la patience de neuf générations ont façonné le vignoble de ce Domaine dont la production annuelle est d'environ 1000 hectolitres. Sur près de 21 hectares sont plantés des cépages chaleureux: grenache, syrah, mourvèdre, cinsault, bourboulenc etc... La vinification est assurée par la propriétaire Françoise Simon. Journaliste pour la presse écrite et la télévision à Paris, Docteur ès-lettres et enseignante à l'Université de Nanterre, Françoise Simon est devenue vigneronne suite au décès de son père en 1995. Pour réjouir vos tables et mettre en valeur les mets que vous y présentez, le Moulin Du Pourpré produit des vins de trois couleurs: Le ROUGE issu d'un assemblage de 50% syrah et 50% grenache est très classique, racé, aux tanins ronds. Très fin au nez, il est intense, parfumé, charnu en bouche avec une dominante de fruits rouges surmûris et de cassis, accompagné de notes d'épices et de sous bois. Il associe souplesse, velouté, élégance et structure. Le ROSE : de robe soutenue, est issu d'une saignée de syrah, grenache et cinsault avec, parfois, une pointe de mourvèdre. C'est un vin de caractère, savoureux, puissant et friand, fringant et épicé, aux arômes de fruits rouges. Il se boit très frais, à l'ombre. Le BLANC : issu d'un pressurage direct de Bourboulenc, Ugni blanc, et grenache blanc qui lui confère une grande fraîcheur, des notes de fleurs blanches, et d'abricot, du fruit et une belle persistance en bouche. Le passage en fût de chêne d'une petite partie lui apporte de la rondeur associée à des notes de vanille. Notre ROSE : LA VIE EN ROSE, une cuvée dont le nom correspond bien aux qualités aromatiques de ce rosé: délicieusement rétros comme des bonbons anglais à la framboise et la groseille que l'on suçote en écoutant les mélodies de Piaf. Puissant et long en bouche, comme la voix vibrante de la chanteuse. Gouleyant et acidulé, telle la gouaille des faubourgs de la Parigotte. Du charme et le côté flatteur des intonations caressantes d'Edith, ce rosé chaleureux donne envie de chantonner: «...je vois la vie en rose....et ça m'fait quelque chose. Il est entré dans mon coeur une part de bonheur, dont je connais la cause....» L'émotion est au rendez-vous. Simple, vraie.

Françoise Simon

30200 Colombier-Sabran
Téléphone :04 66 89 73 98
Télécopie :04 66 89 92 26
Email : moulindupourpre@vinsdusiecle.com
Site : moulindupourpre
Site personnel : www.moulin-du-pourpre.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine BONNARD


Un domaine familial de 7 ha, réparti sur plusieurs types de sols de l'appellation. Les parcelles les plus âgées sont sur silex, les autres sur des marnes kimméridgiennes ou des argilo-calcaires.  

Vous aimerez comme moi leur Pouilly-Fumé Domaine de Congy 2013, au nez complexe et puissant (acacia, fougère, pomme), très bien équilibré, de bouche parfumée, aux notes persistantes d’amande fraîche et de pêche blanche. Beau Pouilly-Fumé Vieilles Vignes 2012, ample et persistant, au nez de lis et d’amande, bien rond, de bouche parfumée et intense (9 € environ). Le Pouilly-Fumé cuvée Les Galfins 2013, de robe pâle, brillante et limpide, est très agréable, qui associe la fraîcheur à l’élégance, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron (7,50 €).

Jack et Christophe Bonnard

Domaine GAGET


Un domaine familial aujourd'hui géré par Mikaël Gaget. Il s'étend sur la Côte du Py, réputé en raison de la nature du sol qui lui confère sa spécificité.
On le voit bien avec ce Morgon Côte du Py 2013, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits cuits, est charnu, épicé, aux tanins amples et savoureux (8 €). Le Morgon cuvée Joseph Côte du Py 2013 est de couleur intense aux reflets noirs, avec de puissants arômes de fruits rouges, d’épices, des tanins bien enrobés, un vin très typé comme on les aime (16 €). Le 2011 se goûte toujours très bien, dense au nez comme en bouche, charpenté, aux tanins à la fois riches et soyeux. Il y a également ce très séduisant Fleurie La Madone 2013, aux arômes de fruits cuits (fraise, groseille) et de sous-bois, très équilibré, aux tanins fermes et fondus à la fois, que je vous conseille de déboucher sur un bœuf à la ficelle (9 €).

Mikaël Gaget
La Côte du Py
69910 Villié-Morgon
Tél. : 04 74 04 20 75 et 06 08 35 17 74

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine PICHARD


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine où l’exposition plein sud à mi-coteau (au sol maigre, silico-argileux, très caillouteux) permet d’obtenir des Vins de très grande qualité. Le sol est composé de gros galets de l’Adour, liés avec de l’argile, qui assurent un drainage optimal des vignes en cas de pluie et restituent la chaleur accumulée durant la journée pour aider à la maturation du raisin.
“2014 : minuscule récolte, nous sommes en troisième année de conversion Bio et cela a eu un impact très important sur nos rendements, nous explique Jean Sentilles. C’est un vin à l’élevage qui a un gros potentiel. Nous avons entrepris depuis trois ans un nouveau virage, en nous engageant vers une conversion Bio par pure conviction écologique. Ce n’est pas la revendication d’un label qui nous intéresse mais le respect de la nature. Nos Vins doivent être bons et Bios. Enfin nous restructurons notre Domaine. Nous sommes en train d’étendre notre production de Pacherenc qui, à ce jour, est trop confidentielle. Le dernier challenge qui nous tient particulièrement à cœur est une sélection massale que nous menons sur nos vieux et excellents Cabernets. Depuis la création du Domaine, tous les propriétaires successifs se sont accordés à dire que les Cabernets francs lui donnent toute son originalité. Nous avons décidé de les préserver et de les multiplier avec notre pépiniériste. Ainsi, nous disposons de Cabernets issus de nos propres vignes, particulièrement bien adaptés à notre terroir. Tous ces efforts doivent nous amener vers plus de qualité, plus d’excellence, c’est notre objectif principal.
Nous avons repris l’ensemble du coteau Pichard, 20 ha d’un seul tenant. Nous récupérons en location ces vieilles vignes de Tannat qui sont sur le même versant que nous, orientées plein sud, face aux Pyrénées. Nous devrions les vinifier en 2015, et entamer une conversion Bio pour ces vignes là aussi, ainsi prochainement nous serons une propriété entièrement Bio. C’est notre objectif, il y a une vraie cohésion de terroir.”
Remarquable Madiran Tradition 2011, toujours très typé, de belle intensité, aux arômes fruités de fruits rouges et d’épices, un vin ample et volumineux, avec des tanins veloutés. Le 2010 est de robe pourpre, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins denses et mûrs à la fois, de bouche très veloutée et ample, auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer au mieux, de garde comme en atteste ce 2008, intense, riche, aux notes de fruits cuits et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche. ”Pour le 2008, poursuit Jean Sentilles, notre terroir a été un atout exceptionnel dans ce millésime qui a la réputation d’être plus acide dans le Madiran et, grâce à notre exposition plein sud nous ne retrouvons pas ce phénomène dans nos Vins. La cuvée Tradition est aussi bonne que beaucoup de cuvées Prestige, c’est le compliment qu’un œnologue vient de me faire. Beaucoup de concentration (60% Tannat et 40% Cabernet franc), explosion de fruits en bouche avec des notes prononcées de réglisse. Ces arômes sont dûs à mes vieilles vignes de Cabernet franc qui ont 50 ans et à leurs très faibles rendements (30 hl/ha). Ces vieilles vignes font toute la différence, c’est notre plus gros atout.”
Le Madiran cuvée Aimé 2011, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges (fraise, griotte), de violette et de sous-bois, légèrement poivré, bien structuré, encore très jeune, d’excellente évolution. Le 2010 dégage des senteurs persistantes d’humus et de pruneau, riche en couleur, mêlant finesse et complexité, très équilibré, à déboucher sur un canard à la broche. Le Pacherenc-du-Vic-Bilh est délicieux, de robe or pâle, avec des senteurs florales et grillées au nez, très aromatique, tout en structure et parfums.

Jean Sentilles et Rod Cork

> Les précédentes éditions

Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013

 



Domaine FREY-SOHLER


Domaine Marc JOMAIN


Vins LAMBERT


Domaine Vincent BACHELET


Domaine GRESSER


Domaine TOUR SAINT-MICHEL


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Château DESMIRAIL


Château BOURSEAU


Domaine Pierre MAREY et Fils


Maison PETTERMANN


GODINEAU Père et Fils


Château LAGRANGE Les TOURS


Château GAUTOUL


Domaine de CHAMP-LONG


De SOUSA et Fils


Château TOUR-du-ROC


Domaine Jacques CARILLON


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Frédéric MALETREZ


COULY-DUTHEIL


Clos TRIMOULET


Domaine CHARBONNIER



CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHATEAU DE BEAUREGARD


CLOS TRIMOULET


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE GUIZARD


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE PICHARD


CHATEAU LA GALIANE


CHATEAU DE LA BRUYERE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales