Chateau Vin

Edition du 14/08/2012

Terroirs de France, Grands Vins de Champagne, Bourgogne, Bordeaux... par Patrick Dussert-Gerber

 Comparateur de prix : Entrez le nom d'un château ou d'une appellation :  fourni par le comparateur Guide Achat Vin
 

Coups de cœur Millesimes

Patrick Dussert dans ...

 

Coups de cœur
Vins du Siècle

 

Coups de cœur
Guide des Vins

VAL DE LOIRE
Domaine FL
Le domaine s'étale sur 60 ha, dont 40 en exploitation avec 36 ha en Chenin Blanc et 4 ha de ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château La CROIX D'ARMENS
Une propriété familiale depuis 1869. Un vignoble de 34 ha sur trois A.O.C (Saint-Emilion, Côtes de ...
Lire la suite
CHAMPAGNE
Pierre MIGNON
Passe à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Voilà l'exemple typique d'une maison qui élève ...
Lire la suite
BOURGOGNE
Domaine Michel PRUNIER et Fille
J'apprécie depuis longtemps ce vigneron chaleureux qui est épaulé par sa fille, Estelle. Propriété ...
Lire la suite
BOURGOGNE
Domaine BILLARD-GONNET
Des vignerons de père en fils depuis plusieurs générations qui exploitent 10 ha (8 en Premiers ...
Lire la suite

Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin, les recettes gourmandes, chaque semaine par e-mail

E-Mail :

Gastronomie

Recettes gourmandes
Dégustations verticales
Dégustations horizontales
Gastronomie
Les vins et les mets
Voyages
Invités gourmets
La qualité des Millésimes
Portraits
Terroir
Coups de coeur ...
Talents
A l'étranger
Encyclopédie des vins
Cuisines & vins du monde
Chefs à table

L'encyclopédie mondiale des vins

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L
M - N - O - P -  Q - R - S - T - U - V - W
X - Y - Z 

Pour vous -même ou pour offrir :
EXCLUSIF : Votre dédicace personnalisée par l'auteur Patrick Dussert-Gerber

FRANCE METROPOLITAINE : 29,00 €
(Port Prioritaire compris)

Cliquez ici si vous souhaitez commander hors de France Métropolitaine (DOM/TOM, étranger)

Les classements des vins

Classement Alsace
Classement Beaujolais
Classement Bordeaux
  . Médoc
  . Saint Emilion
  . Saint Emilion Satellites 
  . Pomerol
  . Graves
  . Sauternes
  . Côtes-de-Bordeaux
  . Bordeaux Supérieur
Classement Bourgogne
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Champagne
Classement Languedoc-Roussillon
Classement Provence-Corse
Classement Sud-Ouest-Périgord
Classement Val de Loire 
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Vallée du Rhône
EDITION ANNUELLE
32e année
LE TOP VIGNERONS
Les vrais vins face aux ersatz
Les incontournables, ceux qui montent... et les autres : Dans toute la France, les meilleurs producteurs, du plus grand au plus modeste. La qualité des millésimes 2010, 2009, 2008, 2007, 2006 ...

464 pages en couleurs (1,5 kg)- Présentation luxueuse- (papier couché brillant 100 gr, brochure cousue-collée).

Cliquez ici pour voir un extrait de Millesimes en PDF (16 pages - 4 Mo)
FRANCE METROPOLITAINE : 15,00 €

PORT COMPRIS
Commander hors de france métropolitaine
(DOM/TOM, Europe, Etats-Unis ...)

Spiritueux, bières, liqueurs

L’Armagnac
Les rhums
Le Whisky et le whiskey
Le Calvados

Les Liqueurs de fruits et de plantes

Les bières du monde
Le cognac

La lettre hebdomadaire

Les meilleurs vins dégustés
gratuitement dans votre e-mail
Tapez votre adresse email :

Les indispensables

La Carte des Millésimes
L'accord des vins et des mets
Les principaux cépages
Blog Dussert-Gerber
Le Guide des produits du Terroir
Vinovox
Le Guide de la Diététique
Top French Wines
Vintage French Wines
Guia de Los Vinos de Francia
Französische weine
Millésimes sur Facebook

Nos autres sites thématiques

20 sur 20 (.com)
20-20 (.fr)
Achats Vins (.com)
Agenda du Vin (.com)
Amour du Vin (.com)
Champagne Attitude (.com)
Chateau Vin (.com)
Classement des vins (.com)
Classement des vins (.fr)
Dussert Gerber (.com)
Grands Vins Bordeaux (.com)
Grands Vins Champagne (.com)
Guide Bordeaux (.net)
Guide Bourgogne (.com)
Guide Champagne (.com)
Guide des vins (.eu)
Guide des Vins (.info)
Guide des Vins (.net)
Guide des Vins de France (.com)
Guide du vin (.eu)
Guide du vin (.net)
Guide Provence (.fr)
La France a du talent (.com)
Le Vin en Direct (.fr)
Millésimes (.info)
Mundovino (.fr)
Palmarès des Vins (.com)
Palmarès des Vins (.fr)
Premiers Grands Vins (.com)
Premiers Grands Vins Classes (.com)
Terroirs Vins (.com)
Top Alsace (.fr)
Top Beaujolais (.com)
Top Bordeaux (.com)
Top Bordeaux (.fr)
Top Bourgogne (.com)
Top France (.info)
Top Languedoc (.com)
Top Loire (.com)
Top Rhone (.com)
Top Sud-Ouest (.com)
Top Vin (.fr)
Top Vins (.fr)
Vin Alsace (.net)
Vin Beaujolais (.com)
Vin Bourgogne (.net)
Vin Champagne (.eu)
Vin Languedoc (.net)
Vin Loire (.net)
Vin Provence (.net)
Vin Rhône (.fr)
Vin Sud Ouest (.com)
Vin Top (.fr)
Vins Bordeaux (.info)
Vins Coups de Coeur (.com)
Vintage Dussert-Gerber (.eu)
Votre Champagne (.com)
Votre Gironde (.com)
Web Vin (.com)
Web Vin (.fr)

> Les références



> Patrick Dussert-Gerber met à l'honneur cette semaine


CALON-SÉGUR

Rare

Château CALON-SÉGUR

Incontestablement au sommet. Calon-Ségur est l’un des vins les plus racés de Bordeaux, et bénéficie, pour un tel niveau qualitatif, d’un rapport qualité-prix qui devrait en faire réfléchir plus d’un.


Les références historiques ne manquent pas à Calon, qui doit son nom à une petite embarcation utilisée au Moyen Âge pour transporter le bois d’une rive à l’autre, le village s’appela d’ailleurs Saint-Estèphe-de-Calon pendant longtemps. Le domaine s’étend sur 94 ha de vignes sur le terroir de Saint-Estèphe, et regroupe les Châteaux Calon-Ségur, Marquis de Calon (seconde marque de Calon) et CapbernGasqueton, un Grand Cru Bourgeois tout en finesse. Exceptionnel Saint-Estèphe 2009, à la tête de son appellation, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, très structuré, avec des tanins soyeux mais denses, un grand vin puissant, harmonieux, complexe et charmeur. Le 2008 est l’archétype de ce que doit être un grand vin typé de Bordeaux, concentré, de robe foncée, avec beaucoup de structure, au nez complexe où prédominent le cassis, la groseille et le cuir, charpenté et gras, de bouche puissante dominée par les fruits cuits à noyau et les sous-bois, de grande garde. Très grand 2007, avec des arômes bien présents de fruits noirs et rouges, ample et gras, un vin qui a beaucoup de charme et d’élégance, de couleur profonde, structuré, avec des tanins marqués mais qui se fondent bien par la suite, d’une belle persistance, prometteur. Le 2006 est l’une des plus belles réussites de la propriété, marqué par son terroir, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de truffe et d’humus, bien charnu comme il se doit, généreux et très harmonieux, dense et coloré, de grande garde, Exceptionnel 2005, un très grand vin, gras, parfumé, bien typé, corsé, au nez intense, de bouche concentrée avec des nuances de truffes et de réglisse, puissant et racé à la fois, qui mérite une cuisine élaborée et surtout un peu de patience, tant il est prometteur. Le 2004 est fantastique, d’une grande fraîcheur que lui apporte le terroir justement, un millésime d’un grand classicisme, d’une grande finesse mais puissant, un vin très intense, très parfumé (fruits cuits, réglisse...), d’évolution lente. Très beau 2003, encore fermé, plus exubérant (c’est le millésime qui veut cela), volumineux, d’une belle couleur pourpre, charnu et parfumé, au nez persistant de petits fruits rouges mûrs, de cuir et de sous-bois, avec beaucoup de matière. Le 2002 est superbe, très classique, une réussite, très puissant, de robe grenat intense, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, un vin gras et distingué, aux tanins fermes, de garde, bien sûr. Exceptionnel 2001, aux nuances épicées, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des nuances de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins fermes, de lente évolution. Le 2000, un grand vin, est encore très jeune, racé, tout en puissance, avec beaucoup de matière, des arômes de fruits rouges surmûris et de cuir, d’un grand potentiel d’évolution. Remarquable 1999, qui associe structure et finesse, de couleur grenat, ample et parfumé, bien corsé, aux tanins bien équilibrés, un vin ferme et persistant. Le 1998 est un très grand vin, tannique, puissant, concentré mais tout en finesse, très structuré, harmonieux, aux notes complexes (mûre, truffe…). Le 1997 est de bouche fondue, riche, séduisant avec des notes de mûre, très parfumé, très rond, un vin ample au nez comme au palais, aux tanins mûrs, d’une jolie finale. Beau 1996, aux arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir, de couleur profonde, un vin très riche, aux tanins très équilibrés, de garde. Le 1995 est particulièrement savoureux, d’une grande intensité en bouche (cuir, griotte confite, sous-bois…), gras et dense, un grand vin parfumé, tout en bouche, de grande évolution, vraiment superbe. Prix très sages, et largement justifiés.

   

CALON-SÉGUR

Mme Hélène de Baritault

33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 08
Télécopie : 05 56 59 71 51
Email : calon-segur@calon-segur.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château BOVILA S.c.e.a P.O PIERON


Un vignoble de 19 ha. Superbe Cahors 2008, médaille de Bronze au concours général Agricole Paris 2010 (sol argilo-calcaire, 80% Malbec et 20% Merlot, vinification traditionnelle sans filtration ni collage systématique), de bouche dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, de garde, naturellement. Le 2006 est remarquable, de belle charpente, riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d'épices, avec une belle base tannique, très typé. Le Cahors Prieuré de Bovila 2009 (100% Malbec, élevage en fûts de chêne 12 mois), intense, au nez puissant avec ces senteurs de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, est d'un grand équilibre, bien ferme en bouche, de garde.

Pascal et Olivier Pieron
Rouffiac
46700 Duravel
Téléphone :05 65 36 54 27
Télécopie :05 65 36 44 14
Email : vignoblespieron@orange.fr

Château HAUTE FAUCHERIE


Coup de cœur pour ce Montagne Saint-Émilion 2009, un vin dense, complet, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, très structuré, avec des tanins riches, de garde. S'il en reste, misez sur le 2005, de belle robe soutenue et brillante, très riche, d'une belle concentration d'arômes (cassis, épices…), ample, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur en finale. Goûtez leur Montagne-Saint-Émilion Vieille Tour Montagne 2009, très parfumé, bien typé, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois, un vin de très bonne bouche, à déboucher sur une entrecôte à la moelle.

Pierre et André Durand

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 62 02 et 05 57 74 60 63
Télécopie :05 57 74 53 66
Email : khem@wanadoo.fr

Château d'EMERINGES


Un domaine dont le vignoble s'étage en coteaux d'exposition sud-est. Un remarquable Beaujolais-Villages_definition.html" class="lexique" target="_blank">Beaujolais-Villages Vieilles Vignes 2010, un vin qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, aux tanins présents mais ronds. Le Beaujolais-Villages_definition.html" class="lexique" target="_blank">Beaujolais-Villages rouge cuvée Fruitée 2009, médaille d'Argent au concours des Grands vins de Mâcon, aux nuances de fraise et une note épicée, de teinte soutenue, très aromatique, tout en finale. Excellent Beaujolais blanc Vieilles Vignes, médaille de Bronze à Mâcon, associant souplesse et vivacité au palais, très équilibré, avec une élégante vinosité, tout en arômes (citronnelle, fleurs fraîches…), un vin charmeur et très typé, qui s'apprécie sur un poisson de rivière ou un soufflé au fromage. Joli Beaujolais rosé, d'une couleur très délicate, un vin sec et gras à la fois, avec une belle robe rose pivoine et des arômes fins de rose et de fruits jaunes. Un gîte de caractère est situé à l'étage, dans une aile du Château datant du XIXè siècle.

Pierre David

69840 Émeringes
Téléphone :04 74 04 44 52
Télécopie :04 74 04 44 52
Email : chateau-emeringe@orange.fr
Site personnel : www.chateau-emeringes.fr

EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


Notre domaine familial cultive 13 ha de vignes sur 3 communes (Dambach la Ville, Scherwiller et Châtenois). Nos ancêtres, venant de Suisse, s'installèrent à Dambach la Ville au 17ème siècle et pratiquèrent la polyculture comme de très nombreuses familles alsaciennes. C'est avec mon grand-père Joseph FREY et mon père Charles que la vente en bouteille commença. Nathalie et Dominique donnent un nouvel élan commercial au Domaine FREY Charles et Dominique avec les premières exportations dans les pays européens ou encore au Japon, Canada, Etats-Unis. En 1997, nous avons décidé de passer l'exploitation en culture biologique sous contrôle Ecocert. Depuis 2001, nous pratiquons la biodynamie avec beaucoup de bonheur. Nous essayons de transmettre au vin l'énergie et la vie que nous donnons aux raisins afin que celui-ci soit le plus digeste et le plus vivant possible. Avant tout, la culture biodynamique est un travail de soin de la terre. Il s'agit d'en assurer l'équilibre et de créer des conditions de vie harmonieuse entre terre, plante et environnement. Les différents traitements de la vigne sont systématiquement accompagnés de tisanes de plantes ( ortie, prêle, saule ). Le compost et le travail du sol sont fondamentaux. Les raisins sont cueillis manuellement. Le raisin est versé en entier sur le pressoir sans foulage ni égrappage afin de ne pas l'abîmer. Le pressurage se fait lentement et en douceur. Après la fermentation, les vins sont élevés sur lie jusqu'au printemps. Excellent Riesling Frankstein Grand Cru 2005, d’une belle couleur jaune clair, au nez dominé par les fleurs blanches (aubépine), de bouche très fruitée et persistante, bien équilibré. Savoureux Pinot gris cuvée de l’Ours 2006, issu de vignes âgées de 15 à 35 ans, puissant au nez comme en bouche, un vin racé, très aromatique, tout en finale comme le Pinot noir Quintessence 2005, d’une robe rouge cerise limpide, a un nez de griotte avec des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche, un vin aux tanins bien fondus qui demande une cuisine un peu relevée. Excellent Crémant d’Alsace brut Plaisir Perlant est de jolie robe dorée, mêle rondeur et nervosité, avec ces nuances en bouche de fruits frais et d’acacia, de mousse persistante, à prévoir à l’apéritif comme sur des coquillages.

Dominique Frey
4, rue des Ours
67650 Dambach-La-Ville
Téléphone :03 88 92 41 04
Télécopie :03 88 92 62 23
Email : freydombio@vinsdusiecle.com
Site : freydombio
Site personnel : www.vinsfreybio.com


> Nos dégustations de la semaine

Château SEGUIN


Dans la catégorie des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine de 31 ha, sous lutte raisonnée (50% Cabernet-Sauvignon et 50% Merlot, exposés est-ouest. Les vignes sont réparties sur deux grandes parcelles, dont une située sur un très beau terroir sur la commune de Canéjan, les vignes les plus anciennes sont plantées sur la plus haute croupe très graveleuse, puisqu'on trouve de la grave sur 8 m de profondeur. "Ma volonté était de produire des Vins de grande qualité, précise Moïse Ohana, président du groupe immobilier Foncière Loticis qui a investi dans Château Seguin en 1999. Nous avons énormément investi dans l'outil de travail, en nous équipant d'installations très performantes, venons de terminer un chai à barriques de 800 m2 semi-enterré, adossé au cuvier, récent lui aussi. Nous avons engagé une douzaine de personnes qui travaillent en permanence sur la propriété. Le brillant oenologue David Pernet nous prodigue ses excellents conseils. Je trouve qu'il représente l'avenir du Bordelais, il a réussi à apporter à Seguin tout un concept environnemental. Pour exemple, nous avons divisé par dix les traitements, enherbé les rangs, révisé la taille, préférant s'en tenir à des rendements extrêmement faibles pour obtenir une grande qualité. Nous avions nos preuves à faire car cette propriété était tombée dans l'oubli. Lorsque nous avons jeté notre dévolu sur Château Seguin, nous avons consulté des archives du début du XIXe siècle (1874, pour être précis), qui mentionnaient l'une des plus belles croupes graveleuses de Bordeaux. On rapportait alors que les rouges très fins de Seguin ressemblaient à ceux de son voisin Haut-Brion, et les blancs à ceux de son autre voisin Carbonnieux ! Ces éloges m'ont laissé penser que ce terroir avait été sous-exploité et qu'il y avait un potentiel à révéler de nouveau. Nos études pédologiques ont diagnostiqué, à certains endroits, des profondeurs de 8 mètres de graves, ce qui est assez rare, le terroir est donc très drainant. Dès notre arrivée, nous avons recensé tous les paramètres susceptibles d'intervenir dans la qualité, les vignes, la réception des vendanges... tout a été revu en détail. Je me rendais compte que le ramassage "traditionnel" avec les paniers en osier puis la hotte et ensuite le tombereau... malmenait terriblement le raisin. J'étais persuadé qu'il y avait déjà une forte perte aromatique avant que les raisins soient mis en cuves. Pour faire du bon vin, il faut absolument avoir un beau fruit. Nous récoltons donc à Seguin tous les raisins en cagettes avec un premier tri à la vigne ; puis les cagettes sont rangées et ramenées à plat, nous ne laissons surtout pas "traîner" le raisin. Il y a un grand système de tri manuel, éraflage, table vibrante, les grains tombent dans un cuvon, puis dans la cuve. Il y a un fouloir à l'intérieur de la cuve qui permet de préserver tous les arômes. Notre vinification s'effectue bien sûr en cuves Inox thermo-régulées puis le vin vieilli dans le chai à barriques. Nous préférons avoir un échantillonnage de barriques venant de plusieurs fournisseurs avec différentes essences de bois. Le premier vin, Château Seguin, est mis en barriques neuves de 16 à 18 mois, cela suffit largement. Le Second Vin, l'Angelot de Seguin, bénéficie d'un passage en bois plus court pour préserver le fruit. Nous produisons aussi une cuvée d'exception Confidence de Seguin, dont les fermentations sur lies s'effectuent en barriques neuves (2 000 bouteilles seulement). Un vin remarquable qui bénéficie d'une vinification plus sophistiquée, les bâtonnages lui apportent du gras, non filtré, non collé, juste soutiré, qui bénéficie d'un long vieillissement en barriques neuves. M. Darriet a constitué une équipe solide autour des deux maîtres de chai, du chef de culture, des ouvriers agricoles, qui sont très attachés et motivés pour redonner ses lettres de noblesse à Château Seguin. Tous ces efforts se retrouvent dans ce superbe Pessac-Léognan rouge 2009, aux notes de griotte mûre, coloré, charnu, de bouche soyeuse, un vin aux tanins présents et savoureux, légèrement épicé en finale comme il se doit. Beau 2008, tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche savoureuse et persistante. "Le 2008 est très dense, nous dit Moïse Ohana, riche et surtout très fruité, les Merlots et les Cabernets-Sauvignons répartis (35% et 65%) étaient remarquables, notamment les Merlots très mûrs, le vin est d'une belle sucrosité." Savoureux 2007, typé, tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, cuir), mêlant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, d'une finale très élégante et veloutée, d'excellente évolution. Le 2006 est remarquable, riche et généreux, bien corsé, un vin classique du bordelais avec beaucoup de finesse, qui s'ouvre bien, très plaisant à déguster dès maintenant mais que l'on peut aussi conserver 4 ou 5 ans. Le 2005, qui a bien mérité sa médaille d'Or à Paris, est de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de cassis et d'humus, ferme et persistant en bouche, un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs, qui allie charpente et distinction, et demande encore un peu de patience. Savoureux 2004, au nez complexe où dominent les groseilles et l'humus, mêlant puissance et finesse. Excellent Second Vin, l'Angelot de Seguin, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche puissante et persistante. Pas la moindre hésitation.
Moïse Ohana et Jean Darriet

Château TOUR du PAS SAINT-GEORGES


Toujours au sommet. "L'âge moyen du vignoble est de 30 ans environ, me précise mon ami Pascal Delbeck. Nous avons choisi les meilleurs terroirs adaptés au cépages, le Merlot dans des endroits plutôt frais pour éviter que les raisins ne souffrent trop de la chaleur, le Cabernet sur des parcelles plus ensoleillées... Le Cabernet franc s'épanouit à merveille ici, et je suis particulièrement attaché à nos pieds de Carménère, de Petit Verdot et de Malbec : cette diversité apporte un "plus" dans les vins, une touche originale. Nous sommes sur des sols de dépôt océanique, avec du calcaire puis, en sous-sol, des argiles, des molasses plus ou moins sableuses, calcaires ou argileuses. Au Château du Pas Saint-Georges, nos vignes sont plantées sud-est-est-sud, sur une pente à forte déclivité, de 70 à 30 m, ce qui permet un parfait drainage. Nous avons construit ce grand chai dans l'idée de regrouper la vinification de toutes les propriétés, tant au niveau de la vinification que de l'élevage, la mise en bouteilles et un espace de vente pour les particuliers; Nous avons des cuves de différentes capacités pour travailler en parcellaire. La majorité sont de 70 hl ouvertes, à chapeau flottant, ce qui nous permet de vinifier le vin dans les meilleurs conditions. Nous avons un pigeur composé de vis sans fin qui descendent lentement dans le chapeau. Le brassé s'effectue en douceur et permet un meilleur contact entre les parties liquides et solides. On extrait ainsi des tanins très tendres, et beaucoup d'anthocyanes. L'élevage s'effectue en barriques de 300 l (dont 30% de bois neuf). Je projette d'acheter quelques foudres, je trouve le volume intéressant. La durée varie en fonction des millésimes de 12 à 15 mois. Je suis très prudent avec l'utilisation du bois, respecte le raisin, donc je ne veux pas des vins trop boisés, et préfère la finesse et l'élégance. Nous venons de commencer une certification en Bio. Comme dans les chais, où nous avons réalisé les travaux dans un souci environnemental, nous continuons notre logique dans le vignoble. J'ai longtemps travaillé en biodynamie et en bio. En plus de trente ans, je n'ai jamais épandu d'insecticide. Les millésimes 2007 et 2008 sont deux jolis millésimes qui vont sans doute souffrir de l'ombre du 2009 qui s'annonce plus médiatique. Le 2007, aux arômes de fruits mûrs, a beaucoup de charme, une assez bonne structure, c'est un millésime qui évolue assez vite, agréable à déguster à table dans sa jeunesse. Le 2007 sera pénalisé par une image de vin cher car les Grands Crus, face à la demande, ont monté leurs prix, le marché était alors très favorable. D'après les premiers commentaires, les consommateurs sont impressionnés par la qualité du vin comme ils l'avait été avec le 1987... Le 2007 est un millésime qu'il faut faire goûter. Quant à 2008, c'est un millésime tout en souplesse et en complexité. Ma fille Marie-Amandine et mon neveu Cédric viennent travailler avec moi, mon neveu a fait une formation viti-oenologique et ma fille a passé le Duad (diplôme d'aptitude à la dégustation) l'année dernière. Marie-Amandine, depuis toute petite, est passionnée par le vin. Tant mieux, car, sans cela, on ne peut pas faire ce métier." Vous ne résisterez pas longtemps devant ce Saint-Georges-Saint-Émilion 2008, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d'épices au palais, aux tanins puissants mais très fins, complet et prometteur. Le 2007, médaille d'or au concours Bordeaux vins d'Aquitaine 2010, est corsé et typé, aux tanins soyeux, au nez intense de fruits (griotte) et de fleurs (pivoine), un vin très bien équilibré, de belle ampleur. Le 2006, d'une belle structure tannique et d'une grande expression aromatique avec ce goût légèrement fumé, est de bouche suave et riche, d'excellente évolution comme le 2005, puissant, d'un beau rouge profond, aux connotations d'humus et de petits fruits noirs surmûris, tout en finesse tannique, ample et structuré. Excellent 2004, qui se goûte remarquablement aujourd'hui, aux senteurs de violette et de cassis, charnu, de robe pourpre, rond et intense, aux tanins mûrs et fermes à la fois, de bouche corsée et dominée par la fraise des bois. Goûtez son Lalande-de-Pomerol Château Âme de Musset 2007, généreux, avec des nuances de fruits rouges mûrs, légèrement épicé au palais, et le superbe Bordeaux blanc Château Dubois Challon, aux senteurs persistantes de narcisse et d'agrumes, charmeur, plein de délicatesse. Pas la moindre hésitation.
DELBECK Vignobles et Développements
Château TOUR du PAS SAINT-GEORGES
33570 Montagne
Tél. : 05 57 24 70 94
Fax : 05 57 24 67 11
Email : contact@delbeckvignobles.com
www.delbeckvignobles.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins



Château CASTEGENS


Les origines de la propriété remontent au début du XVe siècle, et le château de Castegens se transmet dans la même famille depuis 1862. Le site est durant l'été le théâtre de la reconstitution à grand spectacle (600 acteurs), de la bataille de Castillon (1453) qui marque la fin de la guerre de cent ans. Le propriétaire actuel, s'attache à maintenir une harmonie entre culture traditionnelle, respectueuse de l'environnement, et vinification moderne. Beau Côtes-de-Castillon 2008 (65% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 5% de Cabernet-Sauvignon), de couleur profonde, bien corsé, avec ces notes très persistantes de cerise, de fumé et d'épices, aux tanins puissants mais fins, ample (7,50 €). Le 2007 est riche en couleur, tout en nuances aromatiques, où se mêlent la griotte et l'humus, ample et fondu, aux tanins savoureux, un vin qui mêle finesse et structure (7,30 €). Excellent 2006, de robe brillante et soutenue, aux senteurs de fruits rouges cuits, avec une bouche riche qui dévoile des tanins fondus mais bien présents, d'une belle longueur (7,70 €). Goûtez la cuvée La Croix de Castegens 2008, élevage de 12 mois en cuves, un vin souple et soyeux, charnu, qui sent la groseille et les sous-bois (6,20 €). Pas besoin de s'en priver.
Jean-Louis de Fontenay

> Les précédentes éditions

Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012
Edition du 01/05/2012
Edition du 24/04/2012
Edition du 17/04/2012
Edition du 10/04/2012
Edition du 03/04/2012
Edition du 27/03/2012
Edition du 20/03/2012
Edition du 13/03/2012
Edition du 06/03/2012
Edition du 28/02/2012
Edition du 21/02/2012
Edition du 14/02/2012
Edition du 07/02/2012
Edition du 31/01/2012
Edition du 24/01/2012
Edition du 17/01/2012
Edition du 10/01/2012
Edition du 03/01/2012
Edition du 27/12/2011
Edition du 20/12/2011
Edition du 13/12/2011
Edition du 06/12/2011
Edition du 29/11/2011
Edition du 22/11/2011
Edition du 15/11/2011
Edition du 08/11/2011
Edition du 01/11/2011
Edition du 25/10/2011
Edition du 18/10/2011
Edition du 11/10/2011
Edition du 04/10/2011
Edition du 27/09/2011
Edition du 20/09/2011
Edition du 13/09/2011
Edition du 06/09/2011
Edition du 30/08/2011
Edition du 23/08/2011
Edition du 16/08/2011
Edition du 09/08/2011
Edition du 02/08/2011
Edition du 26/07/2011
Edition du 19/07/2011
Edition du 12/07/2011
Edition du 05/07/2011
Edition du 28/06/2011
Edition du 21/06/2011
Edition du 14/06/2011
Edition du 07/06/2011
Edition du 31/05/2011
Edition du 24/05/2011
Edition du 17/05/2011
Edition du 10/05/2011
Edition du 03/05/2011
Edition du 26/04/2011
Edition du 19/04/2011
Edition du 12/04/2011
Edition du 05/04/2011
Edition du 29/03/2011
Edition du 22/03/2011
Edition du 15/03/2011
Edition du 08/03/2011
Edition du 01/03/2011
Edition du 22/02/2011
Edition du 15/02/2011
Edition du 08/02/2011
Edition du 01/02/2011

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales