Chateau Vin

Edition du 18/07/2017
 

BESTHEIM

Tradition

BESTHEIM

Le “B” stylisé est le fil conducteur et identitaire de la maison Bestheim, afin d’obtenir une reconnaissance optimale. Ces évolutions portent sur la capsule qui passe en aluminium, le bouchon marqué du logo, les bouteilles Réserves et Médaillées sont désormais en bouteilles marron dite “feuille morte”, des étiquettes adhésives au papier haut de gamme sont verticales afin de mettre la bouteille en valeur. L’objectif avec ce nouvel habillage est d’apporter plus de lisibilité et d’élégance. Autre information à souligner enfin, la gamme Réserve est rebaptisée Classic.


En janvier 2015, nous avons fait une fusion amicale entre voisins, mariage réussi entre la Cave de Kientzheim-Kaysersberg et Bestheim : cela induit une restructuration qualitative du vignoble mais aussi humaine. La recherche d’approvisionnement de qualité, toujours délicate, a conduit à ce mariage, qui nous a apporté de prestigieux Grands crus comme le Schossberg et le Furstentum, ainsi que de nouveaux clients à l’export. Bestheim est le premier opérateur alsacien avec 1380 ha et 491 familles d’adhérents. La marque vend 15 millions de bouteilles par an et exporte 33% de sa production dans plus de 20 pays. Cette union a renforcé des positions déjà bien acquises et tournées vers l’excellence de sa production et la pertinence économique de son modèle. La finalité de Bestheim est d’affirmer son statut de marque référente du vignoble alsacien. Cette fusion est une nouvelle aventure, ajoute Thierry Schoepfer, après avoir investi il y a peu, 20 millions d’euros dans une nouvelle cave ultra performante sur le site historique de Bennwihr, nous ajoutons à notre palette de beaux terroirs particulièrement prisés et des Grands Crus à notre gamme.”

   

BESTHEIM

Directeur général : Agostino Panetta
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwhir
Téléphone : 03 89 49 09 29
Télécopie : 03 89 49 09 20
Email : vignobles@bestheim.com

Site : www.vinsdusiecle.com/bestheim




> Le palmares des vins


CLASSEMENT CHAMPAGNE
e_champagne.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (Hors classe) (r)
DEUTZ (William Deutz)
ELLNER (Réserve) (r)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle) (r)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaires) (r)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
MUMM (R. Lalou)
VINCENT D'ASTRÉE (Novæ)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal) (r)
DE SOUSA (Caudalies) (r)
DE TELMONT (O.R.1735)
PAUL BARA (Réserve) (r)
Pierre ARNOULD (Aurore) (r)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs) (r)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
LOMBARD (Grand Cru) (r)
DE VENOGE (Les Princes) (r)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GOUTORBE (Blanc de noirs)
JEAUNAUX-ROBIN (Eclats de Meulière)
LEJEUNE-DIRVANG (Noir et Blanc)
Michel LITTIERE (Grande Cuvée)
René RUTAT (Millésimé)
(DEVAUX (D)*)
Jacques DEFRANCE (Excellence)
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
De CASTELNAU (Millésimé) (r)
CHARPENTIER (Terre d'Émotion)
GATINOIS (Grand Cru)
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)
COLLET (Esprit Couture)
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
RALLE (Réserve)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
MORIZE (Sélection) (r)
Pierre GOBILLARD (Florence)
Laurent LEQUART (Blanc de Blancs)
Etienne OUDART (Référence)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
BRUN DE NEUVILLE (Extra Brut)
CAMIAT (Prestige)
CARLINI (Réserve)*
CASTELGER (Eugène)
Charles COLLIN (Blanc de noirs)
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)*
COQUARD-BOUR (Vintage)*
CUPERLY (Grande Réserve)*
Daniel PERRIN (Millésime)
DAUPHIN (Instant Intégral)*
Diogène TISSIER et Fils (Vintage)
DOUSSOT (Ernestine)*
Élise DECHANNE (Essentielle)*
FORGET-BRIMONT (Blanc de blancs)
François LECOMPTE (Céleste)
GALICHET (Réserve)
Ghislain PAYER (Réserve)*
GUYARD-LAMOUREUX (Séduction)
Hubert FAVIER (Réserve)
JACQUINOT (Blanc de noirs)
MOREL Père et Fils (Cuvée Gabriel)
MOUSSE-GALOTEAU (Réserve)
PERRIER JOUËT (Belle Epoque)*
VAZART-COQUART (Grand Bouquet)
VRAIN-AUGÉ (Prestige)*
Xavier LORIOT (Fragment)*
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)*
BARDOUX (Millésimé)
BARON ALBERT (La Préférence) (r)*
GARDET (Selected)
Franck DEBUT (Blanc de blancs)
FRANÇOIS BROSSOLETTE (Réserve)*
J. CHARPENTIER (Pierre-Henri)*
MALETREZ (Premier Cru)*
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
HAMM (Signature) (r)*
ROGGE-CERESER (Excellence)*
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
HUGUENOT-TASSIN (Les Fioles)
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)
HUOT (Carte Noire)*
THÉVENET-DELOUVIN (Prestige)*
Rémy MASSIN (Prestige)
André TIXIER et Fils (Millésime)
VEUVE OLIVIER (Grande Réserve)
BAILLETTE-PRUDHOMME (Réserve)
BAUCHET (Signature)*
BOUCHÉ (Millésimé)*
BRIAUX-LENIQUE (Les Semons)*
Camille MARCEL (Adage)*
Charles LEGEND (Royal)*
FARFELAN (Millésime)*
Guy CHARBAUT (Millésimé)*
Jean Pol HAUTBOIS (Grande Réserve)*
MAÎTRE (Sélection)
MARINETTE RACLOT (Millésime)*
MATHELIN (L'Orée des Chênes)*
Olivier HORIOT (Blanc de noirs)*
Paul LAURENT (L'Essentiel)*
PÉLISSOT Père et Fils (Réserve)*
PHLIPAUX Père et Fils (Blanc de noirs)*
Thierry MASSIN (SéLection)*
AUTRÉAU-LASNOT (Prestige)*
Christian BRIARD (Ambre)
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)
OLIVIER Père et Fils (Aparté)
DELOT (Légende)*
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)*
Lionel CARREAU (Préembulles)
SIMART-MOREAU (Grande Réserve)
Hervé LECLERE (Reflet Sélection)
(LAFORGE-TESTA (Millésime))
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOUTILLEZ MARCHAND (Millésimé)
DEVAVRY (Achille)
Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime)
MOYAT-JAURY-GUILBAUD (Prestige)
TAILLET (Extra)
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve)
Edouard BRUN (L'Élégante)
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)
COUTIER (Blanc de Blancs)
DRAPPIER (Grande Sendrée)
Pierre MIGNON (Madame)*
PIPER-HEIDSIECK (Rare)*
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
Michel TURGY (Blanc de blancs)
Eric LEGRAND (Prestige)
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
Alain LITTIÈRE (Cuvée Alain)*
Alfred TRITANT (Extra brut)*
B. GIRARDIN (Appoggiature)
BEAUDOUIN-LATROMPETTE (Blanc de blancs)
Bernard LONCLAS (Prestige)
BERTHELOT PIOT (Prestige)*
BRICE (Vintage)*
COLLET (René Collet)
CORDEUIL (Nature)*
COSNARD (Blanc de blancs)*
DAVIAUX (Extra brut)
DEKEYNE (Blanc de blancs)*
Didier GOUSSARD (Tentation)
DILIGENT (Millésime)*
EGROT (Extra)*
Emmanuel DRAVIGNY (L'Esprit Meunier)*
FANIEL-FILAINE (Millésime)*
Florent VIARD (Absolu)
FOURRIER (L'Exception)
François DUBOIS (Pure)
Gérard LORIOT (Sélection)*
GRATIOT (Millésimé)
LEBLOND-LENOIR (Héritage)
MALINGRE (Symphonie)*
MANNOURY (Réserve)
PÉHU-GUIARDEL (Emotion)*
POINSOT Frères (Prestige)
PRÉLAT (Les Reines)
Roger BARNIER (Millésimé)
RUFFIN (Roséanne)
BRIGITTE BARONI*
BLONDEL (Blanc de blancs)*
Albert de MILLY (Prestige)*
BOIZEL (Grand Vintage)*
Xavier LECONTE (Scellés de Terroirs)*
Nathalie FALMET (Nature)*
RENAUDIN (Réserve)*
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Michel LABBÉ (Prestige)*
Yvon MOUSSY (Prestige)*
Hubert PAULET (Millésime)*
MARGAINE (Spécial Club)*
MÉDOT (Blanc de blancs)
VIGNON Père et Fils (Réserve Marquises)
JEAUNEAUX ROBIN (Extra)
ROYER (Grande Réserve)*
Adrien SIMON (Millésime)*
Alain BAILLY (Prestige)*
BARBIER-ROZE (Réserve)
Cédric GUYOT (Nature)*
CHASSENAY d'ARCE (Extra brut)
CLERGEOT Père et Fils (Grande Réserve)*
DÉROT-DELUGNY (Coiffe d'Or)*
DESMOULINS (Blanc de blancs)
DEVILLIERS (RB)
Fernand LEMAIRE Millésimé)*
GRUET (3 Blancs)*
Jean VALENTIN et Fils (Saint-Avertin)*
LACUISSE Frères (Cuvée Cosson)*
LUTUN (Invitation)*
Marc BILLIARD (Sélection)*
SADI-MALOT (Cuvée SM)
Vincent RENOIR (Zéro)*
GRASSET-STERN (Millésimé)*
GALLIMARD Père et Fils (Réserve)
VERRIER (Raymond Verrier)*
BEAUGRAND (Nature)*
(PERSEVAL-FARGE (Millésimé)*)
DANGIN (Prestige)
J.M TISSIER (Apollon)*
Robert JACOB (Collection Privée)*
(DELAUNOIS (Sublime)*)
(GIMONNET Pierre (Fleuron))
MARY SESSILE (L'Innatendue)
RIGOLLOT (Grande Réserve)
VANZELLA (Millésime)
BOREL LUCAS (Art Divin)*



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Germar BRETON (Blanc de Blancs)*
GREMILLET (Evidence)*
(PANNIER (Réserve)*)
Paul GOERG (Millésime)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*
ASPASIE (Brut de Fût)
Prestige des SACRES (Privilège)*
Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
NAPOLEON (Millésimé)*
(ROBERT-ALLAIT (Prestige)*)
(RUELLE (Grande Réserve))
BARDY-CHAUFFERT (Symphonie)
(COLIN (Grand Cru)*)
A. ROBERT (Sablon)*
WIRTH et MICHEL (3 Cépages)
(André ROBERT (Mesnil)*)

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de la COMMANDERIE


Une histoire de famille qui remonte maintenant à 3 générations. La polyculture y a laissé place en 1983, avec la nouvelle génération, à la production exclusive de vins en Quincy et Reuilly. Désormais, ce vignoble berrichon s'étend sur 10 ha et est géré par Jean-Charles Borgnat, actuel vigneron. La 4e génération se profile à travers Étienne qui fait actuellement ses classes dans le Beaujolais. Conduite du vignoble : taille guyot simple ou double, enherbement ou entretien par travail superficiel, mise en place de la lutte raisonnée contre les maladies et ravageurs, protection par des tours antigel. Vinification : pressurage pneumatique, débourbage, fermentation et élevage en cuves thermorégulées. Jean-Charles Borgnat nous indique vendre, en 2017, tous les 2016, et uniquement la cuvée Prestige 2015. “Le millésime 2016 est très friand, fort agréable, un grand vin équilibré mais en petite quantité.” Il continue la cuvée de Prestige Siam et sortira en Juin une nouveauté : “Mister Hood Robin”, une cuvée 2016, vieillie en fût d'acacia. Beau Quincy cuvée Siam blanc 2015, du nom de son petit-fils, issue de raisins récoltés sur une sélection de vignes mûres et saines, parcelles situées sur la commune de Brinay, au nord de Bourges : Les Fontaines et Les Noira, positionnées sur la rive Sud du Cher, constituées majoritairement d'alluvions anciennes.  Macération pelliculaire, élevage plus long, durant 8 mois en moyenne..., le tout donnant ce vin tout en subtilité, tout en nuances d’agrumes et de lis, qui mêle fraîcheur et rondeur, bien équilibré, minéral en bouche, à déboucher sur une raie au beurre noisette ou une marinière de coques. Excellent Quincy Tradition 2015, issu de plusieurs parcelles situées sur les deux communes de Brinay et Quincy, au nord de Bourges : Les Coudreaux, la Brosse, La Vallée Major et les Crèves-Cœur, positionnées sur la rive Sud du Cher et constituées également d'alluvions anciennes, bien équilibré en acidité, avec des nuances de fruits secs persistantes, de bouche nerveuse et dense à la fois.  Goûtez le Reuilly blanc 2015, terrroir sur une couche superficielle d'alluvions posée sur un sous-sol calcaire jurassique, où le Sauvignon s’épanouit, mêlant richesse et finesse en bouche, très parfumé, de jolie teinte dorée, au nez subtil de fleurs blanches et fumé, tout en harmonie.

Jean-Charles Borgnat
Boisgisson
18120 Cerbois
Téléphone :02 48 51 30 16 et 06 63 75 95 92
Télécopie :02 48 51 30 16
Email : contact@commanderie-borgnat.fr
Site personnel : www.commanderie-borgnat.com

Château ORISSE du CASSE


La famille Dubois est entrée en viticulture en 1885. Un siècle plus tard, Richard, fils de Jean et Simone Dubois, reprend l'exploitation familiale avec son épouse Danielle. Tous deux sont œnologues. En 1985, l'exploitation grâce à l'amour qui a été porté par les parents de Richard, est en excellent état et présente une belle infrastructure. Dès ce moment là, une philosophie, un plan, sont établis : contrôle rigoureux des rendements (avec une mise au régime stricte des vignes), contrôle de l'état qualitatif du vignoble, vendange et vinification parcelle par parcelle, cépage par cépage, terroir par terroir, et retour à un élevage raisonnable en fûts. “Les Grands Vins de Bordeaux s’éloignent de plus en plus de la tradition, écrit Danielle Dubois, du respect des équilibres entre le Terroir, les Cépages, et le Vigneron responsable de l’élevage. En ce qui concerne la qualité, la conceptualisation technologique du vin a permis un grand bond en avant. Hélas, l’arrivée de quelques “gourous” conséquence de la Mondialisation, amène les concepteurs de vin à penser “uniforme”. Qu’il soit de Bordeaux ou de Taïwan, il faut faire le vin selon leurs critères, leurs absolutismes, pour qu’il se vende et se vende cher. Cette vue à court terme, où seul l’intérêt économique dirige, n’est pas pour nous plaire. Nous ne voulons pas de standardisation dans la création d’un Grand Cru. L’élaboration d’un cru n’est pas une industrie, soumise aux normes, ce n’est pas une activité qui souffre de se plier à la lourdeur, à la furie législative, au logo adelphe, aux écotaxes, au numéro de lot etc… Nous avons donc choisi, sur la commune de Saint-Sulpice-de-Faleyrens (le pied de Saint-Émilion), une magnifique croupe graveleuse sur laquelle nous avons, jour après jour, utilisé tout notre savoir-faire ancestral et notre interprétation des usages modernes pour permettre à ce mamelon de nous offrir le plus grand fruit possible ! Enfin, pour respecter au maximum ce grand fruit, nous bannissons tout appareil mécanique (érafloir, pompe, etc…). Nous présentons Château Orisse du Casse, 2014, il est supérieur au 2013. Le 2015 est à l’élevage, il a beaucoup plus de structure, la couleur est très profonde. Pour le P. du Roy sont à la vente les 1998, 1999 et 2002. Pour la cuvée Arthémis, c’est le 2005, et bientôt le 2008. J’ai la volonté de garder les vins en caves, de les laisser vieillir afin de les présenter aboutis.” Elle a raison et on le voit avec son Saint-Émilion GC 2014, parfumé, aux notes typiques de mûre, de belle structure, aux tanins soyeux mais bien présents, un vin généreux et souple.  Le 2011, de belle couleur, charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, poursuit son évolution comme le 2010, avec ces nuances se définissant par des senteurs de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche, de garde. Le 2009, aux tanins savoureux, d’une jolie concentration, aux notes de cassis, de cuir et de fumé, est bien corsé et s’apprécie avec un lièvre en terrine ou un mignon de veau à l'embeurrée de chou. Belle cuvée Arthémis 2005, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d'humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins denses et souples à la fois, qui commence à se dégusqter pleinement, à prévoir sur un filet de veau en croûte de cèpes ou une poularde truffée aux légumes, par exemple. “Ce cru, en quantité très limitée, est avant tout et surtout l’expression d’un beau d’un grand terroir, seul capable de nous offrir un magnifique fruit. Nous nous contentons de respecter ce fruit en bannissant pour une grande partie les manipulations mécaniques. Ce nectar arrive jusqu'à vous notamment sans avoir subi de pompage (nous déplaçons dans un premier temps le moût puis par la suite le vin uniquement par gravité). Non filtré, ce cru est l’expression même du fruit au naturel, de la structure en dentelle liée au sol calcaire.”

Danielle Dubois
248, lieu-dit Lartigue
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :05 57 24 72 75
Email : dubricru@terroirsenliberte.com
Site personnel : www.terroirsenliberte.com

Château la GANNE


Propriété familiale exploitée depuis quatre générations par la famille Dubois-Lachaud qui s’est efforcée de mettre en valeur avec passion ce terroir exceptionnel. Aujourd’hui, Paule et Michel en assurent la pérennité. “Composé de graves plus ou moins sablonneuses sur un sous sol de crasse de fer, précise-t-on, si particulier à Pomerol, ce terroir donne à notre vin son incomparable velouté e t ses arômes délicats. Nos vignes sont labourées traditionnellement avec le souci permanent de respecter la nature même du terroir et de la plante. Ce respect de l’environnement nous amène à la culture raisonnée de tout notre vignoble. Le Merlot, cépage roi de Pomerol, y est planté à 90% complété de 10% de Cabernet franc. Ici les vendanges sont manuelles, ramassées en cagettes ; une table de tri Mistral vibrante et soufflante accélère et répartit la vendange : les baies et les déchets ont alors des trajectoires différentes; très efficace pour purifier la vendange. Nous nous efforçons donc de ne garder que le meilleur du raisin. La vinification s’attache à révéler en douceur toute la richesse de nos raisins à travers de longues macérations thermorégulées. Tous les progrès de l’œnologie moderne, alliés à la tradition et à l’expérience acquise et léguée par nos grands-parents et parents, sont mis au service de l’élaboration d’un vin de grand caractère. L’élevage de la totalité du vin, pendant un an, en fûts de chêne neufs pour 1/3 va permettre à notre vin d’exprimer toute sa finesse et sa complexité. Nos vins ne sont pas filtrés. La mise en bouteilles interviendra 18 à 24 mois après la récolte suivant les millésimes.” Beau Pomerol 2014, 90% Merlot et 10% Cabernet franc, issu de vieilles vignes de 40 à 70 ans, agriculture raisonnée, élevage en fûts de chêne..., au nez de groseille et de cuir, de belle robe brillante, avec ces notes de framboise et de violette au palais, aux tanins fermes et mûrs à la fois, un vin qui s’apprécie avec, notamment, un rôti de veau farci aux truffes ou des magrets de canard et petits pois. Le 2013, de bouche intense et dominé par la mûre, allie souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux, tout en arômes et finesse en finale. Excellent 2012, médaille de Bronze Concours de Grands Vins d’Aquitaine, aux nuances de cerise noire et d’humus, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, suave, avec des tanins veloutés mais très équilibrés.

Paule et Michel Dubois
224, avenue Foch
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 18 24
Email : chateau.laganne@gmail.com
Site personnel : www.chateau-laganne.com

CHAMPAGNE BERNARD LONCLAS


Situé au cœur du village typique de Bassuet, entouré par les coteaux où le sol précieux est propice à la culture du Chardonnay, la Maison Lonclas a été fondée en 1976 par Bernard Lonclas. Ce propriétaire passionnée par la terre et le vin, est aujourd’hui secondé par sa fille Aurélie. On allie ici savamment le savoir-faire traditionnel aux technologies actuelles : sélection rigoureuse des raisins lors de la vendanges, matériel d’avant garde tant pour le pressurage qu’au sein de la cuverie en inox thermorégulée. Cela donne ce Champagne brut Millésime 2006, vieilles vignes, Chardonnay majoritaire (80%), complété par du Pinot meunier, parfumé, aux arômes de noisette et de brugnon, au nez subtil et persistant, très frais, de jolie mousse. La cuvée Prestige Extra-dry, raisins issus d’une sélection parcellaire de vignes les mieux exposées à faibles rendements, assemblage pour 2/3 de Chardonnay et 1/3 Pinot meunier, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité caractéristique, très persistante en bouche, est idéale sur un saumon fumé. Excellent brut Blanc de blancs, un pur Chardonnay, la tradition de la maison, au bouquet fleuri, avec des nuances de noisette et de miel, alliant souplesse et structure, un vin puissant, tout en finesse.

Aurélie Lonclas
Rue de Vavray - Chemin de Travent
51300 Bassuet
Téléphone :03 26 73 98 20
Télécopie :03 26 73 16 17
Email : contact@champagne-lonclas.com
Site : champagnelonclas
Site personnel : www.champagne-lonclas.com


> Nos dégustations de la semaine

Cédric VINCENT


Domaine de petite taille 5.35 ha perché sur les hauteurs du village. Plus connu à l’étranger que dans sa propre région en raison de son activité de conseil sur Beaune durant 7 ans, qui lui ont ouvert de nombreuses portes… Cédric Vincent se considère comme un artisan vigneron suivant une démarche environnementale et de qualité sans revendiquer aucun label.
Il propose ce Beaujolais rouge Vieilles Vignes 2011, de robe intense, bien parfumé (fruits frais, humus...), développe ampleur et rondeur. Excellent Beaujolais blanc Vieilles Vignes 2012, médaille d’Or Grands Vins du Beaujolais 2014, classique et parfumé, au nez caractéristique de poire fraîche, tilleul et d’amande, qui allie rondeur et nervosité, à déboucher aussi bien à l’apéritif que sur un bouquet de langoustines.

272, chemin de Marduy
69400 Pouilly-Le-Monial
Tél. : 06 75 04 77 42
Fax : 08 26 69 19 83
Email : vins@cedricvincent.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château JOUVENTE


Vignoble de 8,7 ha. “Amoureux du vin, David le père et Benjamin le fils étaient désireux de bâtir une entreprise familiale fondée sur la terre, la vie, la transmission et la valorisation d’un produit noble.
Leur rêve est devenu réalité en juin 2016 : ils ont eu un coup de cœur pour Château Jouvente. Preuve de sa typicité et de sa qualité, Château Jouvente a remporté un doublé exceptionnel lors du Trophée des Grands crus des Graves 2016 pour le blanc 2015 et le rouge 2014. Enfin, Jouvente est une aventure humaine : le jeune Benjamin y côtoie l'expérimenté Olivier, responsable technique de la propriété depuis plus de 20 ans.
Cette charmante propriété est située au cœur de l’appellation Graves, au centre du village d’Illats. L’âge moyen de la vigne est de 20 ans. Les rouges sont composés de 65% de Merlot, 30% de Cabernet-Sauvignon et 5% de Petit Verdot (depuis 2014).
Les blancs sont constitués de 60% de Sémillon et 40% de Sauvignon. Petit bijou de la propriété, il est produit à hauteur de 9000 bouteilles par an. La vigne est travaillée en lutte raisonnée : anticipation et observation sont nos maîtres-mots. Afin de favoriser la concentration des sucres dans la baie, la maîtrise des rendements est un objectif essentiel.”
Cela donne ce Graves blanc 2015, à dominante de fruits secs (abricot) et de citronnelle, un vin élégant et d’une belle persistance en finale, charmeur, mêlant rondeur et fraîcheur aromatique. Le Graves rouge 2011, de couleur profonde, ample, au nez où prédominent les fruits cuits, aux tanins étoffés, tout en persistance, classique, intense et charmeur au palais, de bouche corsée.

D. Gutmann & Fils

Château CAMBON LA PELOUSE


Annick, Jean-Pierre Marie et leur fils Nicolas président aux destinées des lieux depuis 1996. Le sol est composé de grosses graves maigres et sableuses du quaternaire. Ces graves très profondes permettent un drainage performant et contribuent également au réchauffement du sol et ainsi à la maturation des raisins.
“Le contrôle de la maturité est quotidien, explique-t-on, les raisins vendangés sont triés par passage sur deux tables de tri; 16 mains s’activent pour éliminer tous les petits déchets encore présents. Le cuvier est doté de trente cuves Inox thermorégulées de différents volumes (88 hl à 200 hl ). Depuis plus d’une dizaine d’années, nous avons adopté la technique de débourbage ( élimination des bourbes ) sur les raisins vendangés mécaniquement et de macération pré-fermentaire (de 6 à 8 jours à 4-5°). La régulation thermique des cuves permet d’adapter la température de vinification à la qualité du raisin. La macération post-fermentaire de 2 à 3 semaines apportera la stabilité de la couleur et une qualité tannique.”
Cela donne ce Haut Médoc Cru Bourgeois 2013, 50% Merlot, 47% Cabernet-Sauvignon, 3% Petit Verdot, à la robe profonde, aux arômes d’épices, de cuir et de myrtilles, est d’une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues en finale. Beau 2012, coloré, d’une jolie robe rouge sombre, au bouquet ample, riche, aux arômes de réglisse et de mûre. Le 2011, de bouche dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des nuances de cerise noire et d’humus.
Goûtez le Haut Médoc Château Trois Moulins 2013, 52% Merlot, 33% Cabernet-Sauvignon, 15% Cabernet franc, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme. Le 2012, de couleur rubis, équilibré, aux tanins fermes, au nez où dominent les fruits mûrs et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, que l’on peut déboucher avec des paupiettes de veau aux olives vertes ou des rognons de veau à la moëlle.

Annick et Jean Pierre Marie

> Les précédentes éditions

Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016

 




DOMAINE ALARY


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE TROTEREAU


MAISON MOLLEX


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CLOS TRIMOULET


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE DE LAUBERTRIE


EARL GUY MALBETE


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales