Chateau Vin

Edition du 24/03/2020
 

Champagne Pierre Mignon

Famille

Pierre MIGNON


“Notre exploitation, nous dit Céline Mignon, compte 20 ha répartis sur l’ensemble de la Champagne. Dix cuvées classiques et, depuis 2017, la dernière création du fils cadet, Jean-Charles Mignon, le Clos des Graviers, un Champagne d’un terroir très délimité, une cuvée haut de gamme. Mes parents ont développé une belle entreprise, j’ai toujours baigné dans ce monde et je m’y sens bien, à nous de relever les défis, une marque se construit au fil des générations. Avant notre père Pierre, il y eut son père et son grand-père.” Après Céline et Jean-Charles, se prépare déjà la future génération, dans l’univers du Champagne Pierre Mignon, la longue lignée n’est pas prête de s’éteindre. Vendange exceptionnelle en 2019, très belle maturité, des raisins très sains pas de pourriture, on pense que ce sera un très beau millésime. C’est vraiment une très bonne année pour les cépages Pinot noir et Pinot meunier. Chaque année, certains cépages se démarquent des autres. Nous avons aussi fait une vendange exceptionnelle pour les rosés de saignée qui se caractérisent par un très beau fruité. En 2019, nous avons ouvert un showroom à Epernay, 9, rue Jean Mouët, tout près de la rue de Champagne. L’occasion de pouvoir déguster nos 11 cuvées, les découvrir, les comparer en compagnie d’un sommelier. Notre but était de proposer une dégustation accompagnée. Les gens peuvent se faire plaisir en comparant un dosé, un non-dosé, un blanc de blancs, blanc de noir… Nous servons également des assiettes pour accompagner la dégustation, saumon, charcuterie, fromages, caviar, huitres à la saison… un très bel endroit à découvrir.”

   

Champagne Pierre Mignon

Pierre, Yveline, Céline et Jean-Charles Mignon
5, rue des Grappes-d’Or
51210 Le Breuil
Téléphone : 03 26 59 22 03

Email : info@pierre-mignon.com

Site : www.vinsdusiecle.com/champagne-pierre-mignon



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Jean-Paul MAULER


Propriétaires récoltants, Julien et Aurélie Mauler représentent la troisième génération. Le domaine fut fondé en 1935 par Paul et Alice Mauler, avec 1,5 ha de vignes. A l'époque, la production était revendue en tonneaux à des négociants. C'est en 1960 que Jean-Paul et Yvette, la seconde génération, commercialisent les premières bouteilles. Aujourd’hui, l’exploitation compte 7,5 ha de vignes, et le travail se fait dans le respect de la vigne et de son environnement. Les ventes se font à 90% auprès de la clientèle particulière. Voilà un superbe Riesling Grand Cru Schœnenbourg 2014, vignes de 40 ans, sur sol argilo-marneux, riche en bouquet, harmonieux, aux notes de fruits secs et de petites fleurs, réussi, c’est un vin de belle matière, parfait aussi bien sur une choucroute de poissons qu’avec une poularde de la Vallée d'Auge, par exemple. Leur Pinot Gris Grand Cru Mandelberg 2016, au nez de fumé, une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité en finale, et cette finesse caractéristique de ce sol calcimagnésique très particulier. Tout aussi typé, le Gewurztraminer Grand Cru Mandelberg 2016 est intense au nez comme en bouche, mêlant structure et distinction, avec ces notes d’épices alliées à des nuances de poire, de fumé et de narcisse. Riesling Pinot Gris cuvée Alexandra 2017, puissant et persistant, de bouche savoureuse à dominante de pêche jaune et d’amande, harmonieux, tout en fruité et fraîcheur en finale.

Julien et Aurélie Mauler
3, place des Cigognes
68630 Mittelwihr
Téléphone :03 89 47 93 23
Email : vins.jpmauler@orange.fr
Site personnel : www.vins-mauler.fr

COMTE DE LAUZE


Le domaine a été créé en 1976. Anne Dayre-Foucher et sa famille élèvent les vins dans le respect de la tradition. La bonne connaissance du terroir ainsi que les techniques évolutives de culture permettent l'élaboration de vins de qualité sur 9 ha de Châteauneuf-du-Pape et de 12 ha de Côtes-du-Rhône. “Anne Dayre-Foucher nous indique qu’en 2020, elle met à la vente, les Châteauneuf-du-Pape rouges 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, les Châteauneuf-du-Pape blancs 2019, les Côtes-du-Rhône rouges 2017, 2018, puis 2019, les Côtes-du-Rhône blanc 2019. Une nouveauté : Réserve de la Comtesse 2018, 60% Grenache, 40% Syrah, dont l’élevage se fait pour moitié en barriques neuves. Que dire des vendanges 2019, sinon que la chaleur a diminué les rendements mais la qualité est au top !” Toujours cet excellent Châteauneuf-du-Pape rouge 2017, élevage durant 4 mois en cuves Inox et une année en foudres et barriques de chêne, 80% Grenache et 20% Syrah, de charpente à la fois puissante et souple, avec beaucoup de matière, des arômes de fruits rouges complexes (cassis, mûre), des nuances de griotte, de cannelle et de fumé, un vin dense, que l’on vous conseille avec, par exemple, un civet de cuisses de canard ou un agneau aux pommes de terre nouvelles. Un réel plaisir, ce Châteauneuf-du-Pape blanc 2018, 45% Grenache, 35% Roussane, 10% Clairette et 10% Bourboulenc, un vin gourmand, sur des notes de musc et d’aubépine, tout en bouche, de robe brillante et limpide, d’une jolie rondeur, suave. Beau CDR rouge 2018, cépages Grenache et Syrah, vinification traditionnelle, de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, une cuvée charpentée, riche et fondue à la fois, de très bonne garde. Et enfin ce CDR blanc 2019, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur très agréable, où s’entremêlent des nuances de pomme et de narcisse, de bouche fraîche.

Anne Dayre-Foucher
8, avenue des Bosquets
84232 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 72 87
Email : comtelauze@wanadoo.fr
Site personnel : www.comtedelauze.fr

Jean-Claude et Didier AUBERT


Exploitation familiale depuis 7 générations, de 45 ha sur sols argilo-calcaires et argilo-siliceux. Vignoble conduit en culture raisonnée, mûrissement des vins en bouteilles dans les caves troglodytiques creusées dans le tuffeau. Les Vouvray tranquilles sont vinifiés en cuves ou fûts, puis assemblage de 7 à 8 mois. Selon Didier Aubert, “les vendanges 2018 ont rempli toutes les cases d’une récolte d’exception, des raisins sucrés, dorés, et des volumes importants. La qualité rejoint la quantité. Les blancs sont si riches qu’ils ressemblent davantage aux vins de le Vallée du Rhône plutôt qu’à ceux du Val de Loire ! Les moelleux sont frais avec des degrés s’élevant jusqu’à 21°. Un panel complet, parfait dans toutes les appellations. Nous proposons cette année les 2016, 2017 et à partir du 15 Avril, les 2018, les moelleux 2015, et en pétillant, méthode traditionnelle Le Temps D’Aimé 2014, en souvenir du grand-père. Cette cuvée restée 48 mois sur lattes a des notes plus riches et une finesse de bulles remarquable.” C’est un plaisir de rencontrer ce viticulteur dans sa cave troglodyte, c’est plein de charme et on peut y découvrir son Vouvray Mœlleux cuvée Harmonie, vinifié et élevé en barriques pendant 10 mois sur lie avec des bâtonnages réguliers, un vin qui garde une belle vivacité, tout en fraîcheur, ample et suave, qui sent le pain grillé et les fleurs fraîches, de garde, bien sûr. Remarquable Vouvray cuvée Tradition brut, à la tête de son appellation, vinifié en cuve, et élevage sur lie avec bâtonnages jusqu’à la fin de l’hiver, vient ensuite la prise de mousse, suivi d’un séjour de 12 mois sur latte, puis sont effectués le remuage et le dégorgement. La particularité de cette cuvée est dans la discrétion de l’effervescence qui favorise l’élégance et l’expression du fruité, au nez de petits fruits et d’amande, ferme et suave, alliant rondeur et nervosité, d’une belle finale. Superbe Vouvray sec 2016, récolté mi-octobre sur des terroirs argilo-calcaires et argilo-siliceux, vinification en cuves thermorégulées à basse température afin d’extraire finesse et arômes, suivi d’un élevage sur lie avec bâtonnage régulier, il a une robe jaune or, avec des notes de pêche et de noix fraîche.


10, rue de la Vallée-Coquette
37210 Vouvray
Téléphone :02 47 52 71 03
Email : vinsdevouvray@aubertjcd.fr
Site personnel : www.aubertjeanclaudeetdidier.com

CHATEAU DE CARLES


Au flanc du tertre de Fronsac, au-dessus de la vallée de l’Isle, ce château fortifié à la fin du 14e siècle prend son aspect actuel au cours de la Renaissance. Célébré par Ronsard, il a vu défiler les esprits les plus brillants : Montaigne, La Boétie, Rousseau, et de nombreux autres... Il y a 120 ans, le Sénateur Guillaume Chastenet de Castaing entre en scène. Il est suivi par son fils Jacques, illustre historien de l’Académie Française, et par son petit-fils Antoine. Depuis 1983, l’aventure vigneronne familiale se poursuit par la quatrième génération, celle de Constance et de son époux Stéphane Droulers. Dans une même quête de qualité sans concession, les deux époux produisent des vins modernes, équilibrés et respectueux de la magie du grand terroir historique de Fronsac. Le vignoble a été restructuré, de nouvelles plantations réalisées. Un cuvier, construit en 2003, permet de mettre en œuvre le concept de gravité totale entre la table de tri et la mise en bouteilles.  Vous pourrez découvrir ce Fronsac 2016, associant concentration aromatique et souplesse, avec ces notes d’épices douces et de prune, un vin très séducteur, ample et parfumé au palais, où l’on retrouve les fruits cuits et le poivre, de garde, évidemment.

Constance et Stéphane Droulers
Carles
33141 SAILLANS
Téléphone :05.57.84.32.03
Email : contact@hautcarles.com
Site : chateaudecarles
Site personnel : www.hautcarles.com


> Nos dégustations de la semaine

Lionel GAUTHIER-LHOMME Domaine du Viking


Château MONTROSE


Depuis 2006 à Montrose, date d?acquisition de la famille Bouygues, on est soucieux de l?environnement et on applique très rapidement les premières mesures environnementales telles que l?utilisation de matériaux naturels comme l?osier, la confusion sexuelle, une conversion progressive du vignoble à une viticulture biologique.
Le but est d?optimiser les sols, faire évoluer les méthodes de travail à la vigne, enrichir et maintenir l?équilibre des sols, pour ce faire, on a introduit la plantation de céréales sur les parcelles au repos, l?éco-pastoralisme, en faisant pâturer des troupeaux de moutons sur les zones vertes et permettre d?améliorer l?amendement des terres. Compostage des déchets verts issus de la vigne, du chai, des haies, valorisation des boues, formation d?humus, recyclage des eaux usées. A Montrose, a été aussi mis en place, un plan de sélection massale/clonage. Des pieds sélectionnés sont gardés dans un conservatoire privé et constitueront un héritage précieux pour le renouvellement du vignoble dans les années à venir afin de perpétuer l?ADN et la diversité de Montrose.
?C?est une véritable originalité dans une propriété d?avoir entamé une démarche environnementale. En 2006, quand la famille Bouygues achète la propriété et voit le potentiel de ce terroir, trois idées apparaissent : faire le plus grand vin, se doter d?un outil de travail pour faire le plus grand vin, et dans le plus grand respect environnemental.
Ils ont tout-de-suite pensé panneaux photovoltaïques, géothermie? Ces motivations ont été au cœur de la rénovation et cela a été la première étape. Quelques années plus tard, nous nous sommes intéressés à la viticulture Bio pour éviter les risques aussi bien pour le personnel de la propriété que pour les consommateurs. Nous avons donc entamé des expérimentations sur certaines parcelles. Nous avons la chance d?avoir un très grand terroir de 90 ha d?un seul tenant. Nous sommes partis du principe de base que tout ce que nous prenions à la Nature, nous devions lui restituer.
Nous ne sommes pas certifiés Bio car il faut avoir une expérience depuis 3 ans et cela impose de respecter à la lettre la chartre. Nous préférons utiliser des produits précurseurs. La recherche scientifique évolue très vite, nous préférons être indépendants pour mieux gérer seul notre attitude environnementale vertueuse, peut-être qu?on demandera la certification Bio plus tard? Pour l?instant, on n?en voit pas trop l?intérêt, vu tous les efforts produits ici.
Vendange 2018 à Montrose : nous avons été victime de deux choses : le mode de lutte contre le mildiou car les méthodes Bio ne sont pas efficaces, on a vu leurs limites lors de cette pression mildiou 2018, du jamais vu depuis 50 ans? Cela ajouté à la grande sécheresse durant l?été, nous avons bien sûr subit une perte de récolte. Les baies de raisins récoltées étaient extrêmement saines et concentrées, des peaux épaisses chargées en tanins, on a obtenu une matière première exceptionnelle avec un fruité hors du commun. Nous goûtons un superbe résultat dans les barriques, on tient un millésime un peu particulier, un millésime chaud, sec, comparable au 2009. Grâce à la précision que l?on est capable d?apporter à la vinification, nos vins expriment beaucoup d?élégance, de finesse.
2017 : un vin un peu en recul par rapport au 2016. Un ensoleillement moins marqué, une climatologie moins favorable, la Nature a un rôle à jouer? Un joli vin bien fait, bien né sur un beau terroir mais qui n?a pas le charme du 2016.
2016 : un millésime de référence, des conditions climatiques très favorables, un vin parfaitement typé terroir de Montrose, beaucoup de précision, une ossature et une droiture tannique impressionnantes, c?est ce qui le caractérise vraiment.?
Puissant et séduisant Saint-Estèphe 2016, de couleur intense, de bouche étoffée, aux notes de mûre, d?humus et de cuir, il est tout en nuances d'arômes, tout en couleur, ferme, de bouche puissante, et particulièrement prometteur. Le 2015, aux arômes de fruits rouges cuits, de truffe, d?épices et de sous-bois, est un vin ample, d?un bel équilibre en bouche, avec beaucoup de matière, très racé. Le 2014 est remarquable, il développe un nez puissant où s?entremêlent le poivre et les fruits noirs, une matière dense, intense, savoureuse, un grand vin. Le 2013, aux tanins serrés mais soyeux, est un vin classique, ample, solide, grâce à des conditions sélectives extrêmes et... son terroir, qui fait la différence dans ces millésimes difficiles. Le 2012, souple mais intense, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, est ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, harmonieux aux papilles, c?est un vin d?excellente évolution et long en bouche. 
On poursuit avec le Second Vin, La Dame de Montrose 2015, de belle robe soutenue, de bonne base tannique, aux connotations de fruits frais et de sous-bois, très bien équilibré, riche, aux notes de fruits mûrs, aux tanins ronds mais présents. 

Famille Bouygues - Gérant : Hervé Berland
3, avenue des Vignolles
33180 Saint-Estèphe
Tél. : 05 56 59 30 12
Email : chateau@chateau-montrose.com
www.chateau-montrose.com


Château LAVISON


Le 25 avril 1274, Bertrand Ladils, bourgeois de Bazas, cède le château à son suzerain, Edouard Ier, duc de Guyenne et roi d?Angleterre. Le fils aîné d?Edouard III, Edouard de Woodstock (dit le Prince Noir), s?en servira comme rendez-vous de chasse... Au début du XXe siècle, le grand-père des actuels propriétaires achète le domaine pour y créer un domaine agricole en polyculture. En 1920, les vignes sont arrachées puis replantées, le vignoble conserve cet encépagement resté inchangé.
Puis en 2000, Alexandra (la fille de Martine Martet, petite fille des actuels proprétaires, Jack et Johanne Martet) reprend en main le vignoble. La viticulture à Lavison prend alors une toute nouvelle orientation. Rendement limité, taille courte de la vigne, double effeuillage, enherbement naturel et, pour la partie viniculture, les vins sont élevés en barriques bordelaises. Un travail qui porte ses fruits : Lavison obtient son classement en exploitation viticole raisonnée en 2004. Les 60 ha de vignes s?étendent autour du château sur une hauteur surplombant la vallée du Dropt. Une partie du domaine est conduit en Agriculture Biologique.



N?hésitez pas à venir à la rencontre de cette famille chaleureuse et passionnée, et appréciez comme nous ce Bordeaux rouge l?Esprit 2016 Fût de Chêne, HVE, qui dégage beaucoup de structure, où prédominent la fraise mûre et les sous-bois, ample, d?une belle persistance. Très réussi, le Bordeaux blanc Inspiration 2018, de belle robe, au nez de petits fruits, ferme et suave, très équilibrée, richement bouquetée, un joli vin fin, de bouche à dominante de fleurs fraîches, de fruits jaunes et de tilleul, gras, tout en persistance, qui supporte une cuisine élaborée comme des écrevisses flambées ou des raviolis de homard.
Toujours un coup de cœur pour ce Bordeaux rouge 977 Bio 2015, 85% Cabernet-Sauvignon et 15% Merlot, élevage en barriques 14 mois, dont la présentation est particulièrement originale, de couleur grenat, aux tanins équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau, c?est un vin riche et de très bonne garde. 
Goûtez aussi le Crémant de Bordeaux Caprice de Lavison, issu de très vieilles vignes de Sémillon âgées de plus de 70 ans, une cuvée fraîche, alliant finesse et structure, d?une bonne rondeur et au bouquet très aromatique. Chambres d?hôtes dans ce magnifique lieu.



Martine, Alexandra et Patrick Martet

33190 Loubens
Tél. : 05 56 71 48 82 et 06 82 80 24 17
Email : chateau.lavison@orange.fr
www.chateau-lavison.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018

 



Domaine ALARY


PÉHU-GUIARDEL


Domaine Aline et Rémy SIMON


Château PLINCE


Maison MOLLEX


Château LAFON


Cave REAL


Alain THIÉNOT


Château TRONQUOY-LALANDE


Clos BELLEFOND


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Domaine CHARBONNIER


Domaine de TORRACCIA


POL ROGER


Domaine BROBECKER


Château FONROQUE


Château LAGARDE


Château RAYMOND-LAFON


BERTHELOT-PIOT


Xavier LORIOT


Domaine SERGUIER


Domaine de la CASA BLANCA


Château BELLES-GRAVES


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château VALENTIN


Domaine des MONTS LUISANTS


Château BOURGUET


Domaine La MEREUILLE


Château de La GRENIERE


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Château MAUVINON


Domaine BEAUVALCINTE



HENRY NATTER


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHAMPAGNE GOSSET


CEDRIC CHIGNARD


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


SCEA CHATEAU DAVID


CHATEAU REDORTIER


H. DARTIGALONGUE ET FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales