Chateau Vin

Edition du 26/06/2012

Terroirs de France, Grands Vins de Champagne, Bourgogne, Bordeaux... par Patrick Dussert-Gerber

 Comparateur de prix : Entrez le nom d'un château ou d'une appellation :  fourni par le comparateur Guide Achat Vin
 

Coups de cœur Millesimes

Patrick Dussert dans ...

 

Coups de cœur
Vins du Siècle

 

Coups de cœur
Guide des Vins

BORDEAUX
Château BELLEGRAVE
Vignoble de 7,5 ha, sur un plateau de graves fines, 75% Merlot et 25% Cabernet franc.
Beau ...
Lire la suite
BOURGOGNE
Domaine de la CHOUPETTE
"Nous disposons d'équipements modernes pour la culture de la vigne et pour la vinification, ...
Lire la suite
CHAMPAGNE
ELLNER
Classé 1er Grand Vin. Voici l'exemple d'une maison qui accède au sommet grâce à une politique ...
Lire la suite
VAL DE LOIRE
Domaine des GÉLÉRIES
Gérard Rouzier (le père) et Jean-Marie (le fils) exploitent ce domaine familial de 17 ha.
Lire la suite
LANGUEDOC
Château du GRAND-CAUMONT
Le Domaine existait déjà à l'époque romaine sous le nom de Villa Manzanetto. C'est en 1906 que ...
Lire la suite

Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin, les recettes gourmandes, chaque semaine par e-mail

E-Mail :

Gastronomie

Recettes gourmandes
Dégustations verticales
Dégustations horizontales
Gastronomie
Les vins et les mets
Voyages
Invités gourmets
La qualité des Millésimes
Portraits
Terroir
Coups de coeur ...
Talents
A l'étranger
Encyclopédie des vins
Cuisines & vins du monde
Chefs à table

L'encyclopédie mondiale des vins

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L
M - N - O - P -  Q - R - S - T - U - V - W
X - Y - Z 

Pour vous -même ou pour offrir :
EXCLUSIF : Votre dédicace personnalisée par l'auteur Patrick Dussert-Gerber

FRANCE METROPOLITAINE : 29,00 €
(Port Prioritaire compris)

Cliquez ici si vous souhaitez commander hors de France Métropolitaine (DOM/TOM, étranger)

Les classements des vins

Classement Alsace
Classement Beaujolais
Classement Bordeaux
  . Médoc
  . Saint Emilion
  . Saint Emilion Satellites 
  . Pomerol
  . Graves
  . Sauternes
  . Côtes-de-Bordeaux
  . Bordeaux Supérieur
Classement Bourgogne
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Champagne
Classement Languedoc-Roussillon
Classement Provence-Corse
Classement Sud-Ouest-Périgord
Classement Val de Loire 
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Vallée du Rhône
EDITION ANNUELLE
32e année
LE TOP VIGNERONS
Les vrais vins face aux ersatz
Les incontournables, ceux qui montent... et les autres : Dans toute la France, les meilleurs producteurs, du plus grand au plus modeste. La qualité des millésimes 2010, 2009, 2008, 2007, 2006 ...

464 pages en couleurs (1,5 kg)- Présentation luxueuse- (papier couché brillant 100 gr, brochure cousue-collée).

Cliquez ici pour voir un extrait de Millesimes en PDF (16 pages - 4 Mo)
FRANCE METROPOLITAINE : 15,00 €

PORT COMPRIS
Commander hors de france métropolitaine
(DOM/TOM, Europe, Etats-Unis ...)

Spiritueux, bières, liqueurs

L’Armagnac
Les rhums
Le Whisky et le whiskey
Le Calvados

Les Liqueurs de fruits et de plantes

Les bières du monde
Le cognac

La lettre hebdomadaire

Les meilleurs vins dégustés
gratuitement dans votre e-mail
Tapez votre adresse email :

Les indispensables

La Carte des Millésimes
L'accord des vins et des mets
Les principaux cépages
Blog Dussert-Gerber
Le Guide des produits du Terroir
Vinovox
Le Guide de la Diététique
Top French Wines
Vintage French Wines
Guia de Los Vinos de Francia
Französische weine
Millésimes sur Facebook

Nos autres sites thématiques

20 sur 20 (.com)
20-20 (.fr)
Achats Vins (.com)
Agenda du Vin (.com)
Amour du Vin (.com)
Champagne Attitude (.com)
Chateau Vin (.com)
Classement des vins (.com)
Classement des vins (.fr)
Dussert Gerber (.com)
Grands Vins Bordeaux (.com)
Grands Vins Champagne (.com)
Guide Bordeaux (.net)
Guide Bourgogne (.com)
Guide Champagne (.com)
Guide des vins (.eu)
Guide des Vins (.info)
Guide des Vins (.net)
Guide des Vins de France (.com)
Guide du vin (.eu)
Guide du vin (.net)
Guide Provence (.fr)
La France a du talent (.com)
Le Vin en Direct (.fr)
Millésimes (.info)
Mundovino (.fr)
Palmarès des Vins (.com)
Palmarès des Vins (.fr)
Premiers Grands Vins (.com)
Premiers Grands Vins Classes (.com)
Terroirs Vins (.com)
Top Alsace (.fr)
Top Beaujolais (.com)
Top Bordeaux (.com)
Top Bordeaux (.fr)
Top Bourgogne (.com)
Top France (.info)
Top Languedoc (.com)
Top Loire (.com)
Top Rhone (.com)
Top Sud-Ouest (.com)
Top Vin (.fr)
Top Vins (.fr)
Vin Alsace (.net)
Vin Beaujolais (.com)
Vin Bourgogne (.net)
Vin Champagne (.eu)
Vin Languedoc (.net)
Vin Loire (.net)
Vin Provence (.net)
Vin Rhône (.fr)
Vin Sud Ouest (.com)
Vin Top (.fr)
Vins Bordeaux (.info)
Vins Coups de Coeur (.com)
Vintage Dussert-Gerber (.eu)
Votre Champagne (.com)
Votre Gironde (.com)
Web Vin (.com)
Web Vin (.fr)

> Les références



> Patrick Dussert-Gerber met à l'honneur cette semaine


CHATEAU DOYAC

Sommet

Château DOYAC

“Ma philosophie, précise Max de Pourtalès, est ne pas faire de vins trop boisés comme le monde entier sait le faire... mais, au contraire, d’obtenir des vins fins et élégants. Cela n’empêche pas d’avoir de la matière, mais il faut respecter l’équilibre et la fraîcheur, enfin tout ce qui caractérise les grands vins de Bordeaux...


À l’origine, je travaillais sur les marchés financiers en Allemagne, puis en France dans une banque privée, nous raconte Max de Pourtalès. Ma femme pensait épouser un banquier et trois mois après notre mariage, nous sommes venus vivre dans le bordelais. La banque allemande pour laquelle je travaillais fermait son agence à Paris, le mari de ma mère m’a proposé de venir travailler avec lui à Bordeaux. Dans la famille, nous avons toujours eu des caves et de belles bouteilles, je suis un vrai passionné, et n’ai pas hésité à 30 ans de quitter Paris pour apprendre le métier du vin et vivre à la campagne. J’ai donc fait mes premières armes au Château de Malleret où j’ai appris le métier, repris des études de viticulture pour parfaire ma formation. Nous avons acheté la propriété en 1992 car Château Doyac avait un très joli terroir argilo-calcaire, et c’est ce qui m’a plu d’emblée. Le vignoble compte 34 ha plantés (80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon). Sur ce type de sol, le Merlot convient très bien. J’adore les vins de la Rive droite donc j’ai plutôt envie de faire un vin chaleureux plutôt qu’un Médoc trop fermé. Cela correspond à mon goût ! Je privilégie le fruit, la fraîcheur, un vin facile à boire assez jeune sans avoir à attendre 10 ans avant de l’apprécier. Nous avons entrepris de rénover les vignes et les bâtiments en construisant des chais parfaitement adaptés et suffisaient spacieux pour travailler dans les meilleures conditions. Nous avons des cuves inox thermorégulées, vinifions avec les conseils de Éric Boissenot, un super œnologue, avec qui je partage la même compréhension du vin. Nous menons le vignoble en lutte raisonnée avec des engrais bio. Mon épouse Astrid travaille avec moi. Elle faisait du théâtre à New-York, adore vivre à la campagne, et nous ne sommes qu’à une heure de Bordeaux et tout près de la mer. Pour la qualité de vie et m’adonner à mes autres passions, le surf et le polo, c’est parfait. Nous poursuivons toujours notre politique d’amélioration de la qualité sur nos 30 ha. Nous avons construit un nouveau chai de 400 m2 qui accueille 360 barriques, opérationnel pour accueillir le 2011. Nous renouvelons les barriques tous les 3 ans afin d’avoir 75% du vin élevé en barriques et peut-être arriver à 100% de bois neuf en fonction des millésimes. Nous sélectionnons des barriques en chêne français avec des tonneliers attitrés, privilégions la chauffe moyenne car je n’aime pas trop les arômes torréfiés et toastés dans les vins, cela les dénature, j’essaye de préserver le fruit, le bois ne doit être qu’un agent révélateur d’arômes. Avec Éric Boissenot, nous sommes sur la même longueur d’onde, œuvrons de concert, pour la qualité. Nous sommes très attachés à tout ce qui caractérise les vins de Bordeaux par rapport au monde entier. Mon terroir donne une typicité que l’on ne retrouve que dans le Médoc et c’est ce qui en fait le charme : ces sols calcaires et un encépagement bien adapté, 70% Merlot et 30% Cabernets, donnent des vins très concentrés et assez souples, très charmeurs, aux arômes de fruits persistants. Le 2010 est sans doute le millésime que j’ai le mieux réussi depuis le début de mon installation. Aussi bien en concentration, qu’en structure, en fraîcheur et en finesse. Le 2010, qui a bénéficié d’un élevage de 30% en barriques neuves, présente une couleur très foncée, encore plus soutenue que le 2009. La trame des tanins est très serrée. Nous avons battu des records de IPT (indices de polyphénols totaux), de 85 pour des Merlots, ce qui est rare. La très belle vendange était homogène aussi bien pour le Merlot que le Cabernet-Sauvignon. Nous avons commencé les vendanges le 5 octobre pour les terminer le 20. Les rendements étaient plus faibles qu’en 2009. Les deux millésimes étant assez similaires, ce qui les différencie, c’est une plus grande acidité dans le 2010. Les rendements sont un peu plus faibles, les baies étaient petites donc nous avons obtenu un rapport peau-jus très faible. Nous avons récolté de tous petits raisins avec des peaux épaisses, nous n’avons fait aucune saignée en cuves, c’était parfait. Beaucoup de matière donne un vin volumineux en bouche, de très belle garde. Le 2010 est vraiment un vin extraordinaire, et le 2011, est dans la même lignée, ce qui est très encourageant. Notre terroir s’exprime de mieux en mieux chaque année. Depuis que nous avons repris en 1998, nous avons dû replanter en plus grande densité à l’hectare et nous choisissons les meilleurs porte-greffes. L’âge moyen du vignoble est de 18 ans et chaque année nous améliorons la qualité des vins grâce à cela. En 2011, nous avons attendons fin septembre pour vendanger à parfaite maturité et cela a été un élément-clef. Nous avons réussi à maîtriser la vigueur de la plante, grâce à un travail en amont. Les raisins étaient d’un état sanitaire parfait, bien mûrs. Le 2011 sera l’année du Cabernet-Sauvignon, les raisins étaient magnifiques et vont apporter de la structure au vin. Le 2011 a une belle couleur, et se rapproche du 2010, mais avec un degré d’alcool moins important. En 2010, nous étions à 14,5°, en 2011 nous obtenons 13,5°, ce qui est plus équilibré et classique pour un vin du Médoc. Le 2011 va être un millésime idéal en restauration, agréable à déguster dans sa jeunesse, avant le 2010. Pour moi, l’élevage représente 50% de la réussite du vin. Nous prenons les meilleures cuves pour élaborer Château de Doyac élevé 12 mois en barriques. Esprit de Doyac, le deuxième vin est très charmeur avec 100% Merlot. Il est élevé en cuves, un peu moins structuré, plus gourmand, plus rapide à boire, d’un excellent rapport qualité-prix. Je poursuis ma démarche qualitative. Nous avons fait énormément de travaux au niveau de la vigne et récoltons les fruits de nos efforts, le vin devient meilleur millésime après millésime, c’est un challenge particulièrement gratifiant pour nous.”

   

CHATEAU DOYAC

Earl Max de Pourtalès

33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
Téléphone : 05 56 59 34 49
Télécopie : 05 56 59 74 82
Email : chateau.doyac@wanadoo.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

FLEURY-GILLE


Exploitation de 8 ha située sur les coteaux de la vallée de la Marne. Vigneron indépendant (signataire de la Charte), Jean-François Fleury travaille avec ses enfants Christine et Bertrand. Selon la tradition champenoise, la cueillette des raisins est exclusivement manuelle. On retrouve tout cela dans ce Champagne cuvée Pierre Louis millésime 2005, de belle robe, aux arômes de pain grillé et d'abricot, qui associe intensité aromatique et persistance, avec des notes de fleurs blanches, de mousse abondante, parfaite tout le long du repas. Beau brut Absolu, une cuvée distinguée, d'une belle harmonie, qui développe des arômes de citron et de noix fraîche, avec cette bouche intense, d'une très belle expression. Séduisante cuvée Millésimée 2003, parts égales de Chardonnay et de Pinot noir d'une même récolte, frais, alliant finesse et structure, d'une bonne rondeur et au bouquet très aromatique, un Champagne savoureux et réussi, à déboucher aussi bien à l'apéritif que sur un poisson de rivière. Le brut Grande Réserve, élaboré à partir des trois cépages champenois, avec ces nuances délicates de noix et de petites fleurs fraîches, très persistant, mêle élégance et vinosité, un vin de jolie mousse comme le brut rosé, légèrement épicé, de robe légère, associant nervosité et suavité. Jolie cuvée Bulles de l'Ovalie, complexe, d'une grande fraîcheur, très fruitée au nez comme en bouche idéale, à l'apéritif.

Jean-François Fleury
Courcelles
02850 Trélou-sur-Marne
Téléphone :03 23 70 21 58 et 03 23 70 83 99
Télécopie :03 23 70 14 91
Email : fleury-gille@wanadoo.fr
Site personnel : www.champagne-fleuryetfilsl.fr

Château GUADET


Au sommet. Le domaine Saint-Julien était la propriété de M. Guadet. Il fut acquis en mars 1844 par l'arrière-grand-père de Robert Lignac. Les vignes, aux portes de la ville haute sur le plateau, jouissent d'une excellente exposition. “J'ai repris la propriété à la suite de mon père, nous dit Guy-Petrus Lignac, et j'ai voulu donner un nouvel élan au château. J'ai fait appel aux services de Stéphane Derenoncourt, car, nous avons une même vision du vignoble. Les terroirs calcaires, avec une belle exposition au sud et une pente douce sont autant d'atouts pour faire un grand vin, mettant en avant notre minéralité, une pure expression des terroirs calcaires qui donnera au vin des arômes plus floraux. L'outil de travail a été révisé : des vendanges à la cagette, l'absence de foulage, une cinétique de fermentation plus longue, des fûts neufs, vont permettre de créer un vin plus complexe, avec davantage de gras, d'enrobé. Enfin, Guadet Saint-Julien devient Guadet tout court. Le terme de Saint-Julien associé au Saint-Émilion pouvait troubler les consommateurs.” Vous aimerez ce Saint-Émilion GCC 2009, dense, où se mêlent la mûre, la groseille et l'humus, aux tanins soyeux, charnu, savoureux et charpenté, encore fermé, un vin pourlequel un peu de patience devrait dévoiler tout son potentiel. Remarquable 2008, corsé, aux tanins fermes, au nez dominé par des nuances de cerise noire et de cuir, qui mêle rondeur et structure, avec une touche légèrement épicée, un vin qui demande à être attendu quelque temps. Le 2007 est un vin qui allie puissance et souplesse, qui sent le pruneau, très parfumé en bouche, où dominent la mûre et la vanille, tout en complexité aromatique, vraiment très réussi, de belle couleur. Le 2006, fin et délicat, avec des arômes de cerise et de chocolat, une note réglissée et épicée, à la finale persistante, est bien charpenté et équilibré, très distingué, très fin, de belle évolution. Le 2005, de couleur intense et profonde, ample et parfumé, aux connotations de cassis, de poivre et d'humus, est un grand vin charnu, qui poursuit sa très bonne évolution.

Guy Petrus Lignac

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 40 04
Télécopie :05 57 24 63 50
Email : chateauguadet@orange.fr
Site personnel : www.chateau-guadet-saintemilion.fr

Domaine SAINT-LOUIS


Domaine familial depuis 1893. Laurent Jayne prend la suite de son grand-père en 1996, et perpétue le travail ancestral en privilégiant les méthodes naturelles et raisonnées, et des rendements volontairement limités. Pas moins de 9 cépages pour ce vignoble de 8 ha, dont le Pascal blanc (vieille variété provençale) qui ne subsiste que sur ce domaine. Vinification thermorégulée et élevage sur lie en cuves inox pour certains vins. Elevage en fûts pour les vins rouges. Vous aimerez comme nous ce Cassis cuvée Fonfon blanc 2010, c'est le surnom du grand-père (60% Clairette, 30% Marsanne et 10% Bourboulenc), délicat, franc, développant des arômes puissants de fruits frais, avec une touche épicée, ample et fruité en bouche, un vin très harmonieux, rafraîchissant, structuré et soyeux. Le rosé 2010, de belle teinte, à la fois souple et friand, avec cette senteur épicée persistante au palais, est d'une belle finesse aromatique. Goûtez le rouge cuvée Grande Garde 2007, riche, de robe pourpre intense, parfumé (fruits rouges à noyau frais, cannelle, humus...), légèrement poivré en finale.

Laurent Jayne
Chemin de la Dona Quartier de la Douane
13260 Cassis
Téléphone :04 42 01 30 31
Email : domainesaintlouis@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainesaintlouis
Site personnel : domainesaintlouis@wanadoo.fr

CHATEAU MONT-REDON


Au milieu du XVIIIe siècle, Mont Redon fut acquis par un noble : Joseph Ignace d'Astier, avocat docteur en droit d'Avignon. Ensuite Mont Redon passa aux mains des Mathieu. Anselme Mathieu se disait Marquis de Mont Redon et exploita ce domaine avec ses frères à la mort de son père. Une catastrophe toucha alors la famille et ce fut le partage des biens. En 1923, Mont Redon est acquis par la famille Plantin. Henri Plantin s'attache alors à regrouper l'ensemble des terres et à donner au domaine sa physionomie Actuelle : celle d'une propriété couvrant 162 ha au total, dont 100 plantés en vignes. Le château Mont Redon propriété de famille depuis quatre générations, avec son vignoble omniprésent depuis des siècles, aligne ses références de race et de traditions.

Famille Abeille-Fabre
BP 10
84231 Châteauneuf-du-Pape Cedex
Téléphone :04 90 83 72 75
Télécopie :04 90 83 77 20
Email : montredon@vinsdusiecle.com
Site : montredon


> Nos dégustations de la semaine

Domaine des CARABINIERS


Un vignoble chargé d'histoire, propriété familiale depuis 1920. La culture biologique n'est pas ici un phénomène de mode, il est ancré dans l'esprit du domaine. En culture biologique depuis 1997, une évolution vers la biodynamie s'est imposée tout naturellement. Le Tavel 2010 m'a séduit, avec ce nez complexe, un vin tout en délicatesse et souplesse, très équilibré, de belle teinte, tout en bouche avec des nuances de framboise et de rose, à ouvrir sur une cuisine épicée. Excellent Lirac rouge 2009, élevage de 9 mois en barriques de deux vins, riche en arômes, d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d'humus, très bien vinifié, de bouche dense. Goûtez aussi le CDR rouge 2009, et ce Lirac blanc 2009, de jolie robe dorée, alliant richesse et persistance, d'une belle ampleur, avec ces notes de fruits mûrs (pêche et abricot) et de narcisse, corsé mais vivace au palais. Aucune hésitation.
Christian Leperchois
Les Rossignols
30150 Roquemaure
Tél. : 04 66 82 62 94
Fax : 04 66 82 82 15
Email : carabinier@wanadoo.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

GLANTENET Père & Fils


"Notre famille, précise-t-on, est installée en Bourgogne depuis le xve siècle et le Domaine viticole remonte au XVIIIe siècle. Aujourd'hui, Jean-François Glantenet en charge de l'exploitation, s'occupe de 25 ha, répartis sur cinq communes. Le Domaine vinifie traditionnellement ses vins depuis 1997, année de la première mise en bouteilles (environ 30 000 bouteilles par an). Les vins sont vendus, au Caveau, et au travers des différents salons et manifestations où nous sommes présents tout au cours de l'année. Épaulé par Valérie et entouré de son équipe sur le terrain, avec Sylvie qui l'assiste au bureau, Jean-François conduit l'exploitation familiale de façon traditionnelle dans le respect du terroir. Dans un souci environnemental, les vignes sont conduites en "lutte raisonnée", avec une délimitation de parcelles sélectionnées, comme par exemple les vieilles vignes. Chaque année, la vigne suit son cycle végétatif : de la taille, aux brûlages de ses sarments, à son évasivage (préserver seulement les meilleurs raisins) pour arriver à la cueillette des grappes dans le pur respect des traditions et donner aux vins des Hautes-Côtes le caractère des grands Bourgognes." Belle valeur sûre avec ce Hautes-Côtes-de-Nuits rouge 2009, élevé en fûts de chêne, très représentatif des meilleures bouteilles de l'appellation, au nez d'humus et d'épices, associant richesse et finesse en bouche, un vin coloré et charnu. Le Hautes-Côtes-de-Beaune rouge 2009, fort bien élevé en fûts de chêne, est de bouche dense, aux tanins bien fondus. Excellent Hautes-Côtes-de-Nuits blanc 2009, de belle couleur jaune ambré, aux notes de noisette, d'une jolie finesse, alliant rondeur et vivacité, tout en bouche. Le Pernand-Vergelesses Sur Herbeux rouge 2009, est un vin aux tanins fermes et fondus à la fois, dense et très parfumé (mûre, humus), d'une finale intense comme ce Côtes-de-Nuits-Villages Le Clos de Magny 2009, 15 mois d'élevage en fûts de chêne français, de couleur grenat intense, charpenté, de bouche puissante, au nez intense (groseille, cerise, humus), de bouche séduisante et riche, qui demande à se faire. Goûtez le Bourgogne Aligoté Vieille vignes 2009, au nez complexe et puissant (acacia, poire), très bien équilibré, de bouche parfumée et ample. Pas la moindre hésitation.
Jean-François Glantenet

Domaine des PRADELS-QUARTIRONI


Un domaine familial depuis 3 générations, qui compte actuellement 17 ha. Des vignes en coteaux de schistes, qui exigent beaucoup de travaux manuels. Afin de limiter l'utilisation de désherbants les sols sont labourés. Les traitements de prévention des maladies sont réduits au strict nécessaire et correspondent aux critères biologiques. Les vendanges sont manuelles sur tout le vignoble. On comprend mieux ce Saint-Chinian cuvée Haut Priou 2007 (80% Syrah le reste en Grenache), une cuvée élevée 12 mois en demi-muids, riche en couleur comme en arômes, avec ces notes délicates de framboise mûre et d'épices, intense au nez comme en bouche, un vin bien corsé, ferme et persistant, de garde (12 €). Le Saint-Chinian cuvée Campanil 2007 (Syrah majoritaire, avec 30% de Grenache et 6% Carignan), fleure les framboises et les sous-bois, associant richesse et fondu en bouche (8,30 €), très réussi comme le Saint-Chinian Château Quartironi de Sars 2007, classique de son appellation, au nez de mûre caractéristique, bien charnu, très abordable (5,90 €). On n'hésite pas non plus.
Magali et Guilhem Quartironi

> Les précédentes éditions

Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012
Edition du 01/05/2012
Edition du 24/04/2012
Edition du 17/04/2012
Edition du 10/04/2012
Edition du 03/04/2012
Edition du 27/03/2012
Edition du 20/03/2012
Edition du 13/03/2012
Edition du 06/03/2012
Edition du 28/02/2012
Edition du 21/02/2012
Edition du 14/02/2012
Edition du 07/02/2012
Edition du 31/01/2012
Edition du 24/01/2012
Edition du 17/01/2012
Edition du 10/01/2012
Edition du 03/01/2012
Edition du 27/12/2011
Edition du 20/12/2011
Edition du 13/12/2011
Edition du 06/12/2011
Edition du 29/11/2011
Edition du 22/11/2011
Edition du 15/11/2011
Edition du 08/11/2011
Edition du 01/11/2011
Edition du 25/10/2011
Edition du 18/10/2011
Edition du 11/10/2011
Edition du 04/10/2011
Edition du 27/09/2011
Edition du 20/09/2011
Edition du 13/09/2011
Edition du 06/09/2011
Edition du 30/08/2011
Edition du 23/08/2011
Edition du 16/08/2011
Edition du 09/08/2011
Edition du 02/08/2011
Edition du 26/07/2011
Edition du 19/07/2011
Edition du 12/07/2011
Edition du 05/07/2011
Edition du 28/06/2011
Edition du 21/06/2011
Edition du 14/06/2011
Edition du 07/06/2011
Edition du 31/05/2011
Edition du 24/05/2011
Edition du 17/05/2011
Edition du 10/05/2011
Edition du 03/05/2011
Edition du 26/04/2011
Edition du 19/04/2011
Edition du 12/04/2011
Edition du 05/04/2011
Edition du 29/03/2011
Edition du 22/03/2011
Edition du 15/03/2011
Edition du 08/03/2011
Edition du 01/03/2011
Edition du 22/02/2011
Edition du 15/02/2011
Edition du 08/02/2011
Edition du 01/02/2011
Edition du 25/01/2011
Edition du 18/01/2011
Edition du 11/01/2011
Edition du 04/01/2011
Edition du 28/12/2010
Edition du 21/12/2010
Edition du 14/12/2010

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales